Thomas Dutronc : première "presque-cuite" à cause de Serge Gainsbourg

Par , publié le
People Thomas Dutronc dans son clip "Allongés dans l'herbe"
Thomas Dutronc dans son clip "Allongés dans l'herbe"

Au micro de RTL, Thomas Dutronc a notamment révélé qu'il lui est arrivé, dans sa jeunesse, d'avoir été rendu ivre par Serge Gainsbourg, avec la complicité de ses parents.

Celui dont on peut estimer que sa carrière a démarré en 1995, avec une collaboration sur l'album Brèves rencontres de son père, a sorti il y a de cela quelques mois son troisième opus solo, Éternel jusqu'à demain. Les confidences de Thomas Dutronc récemment accordées à RTL ne constituaient donc vraiment un exercice de promotion.

L'interprète d'Allongés sur l'herbe a avoué avoir un temps songé à se trouver un pseudonyme afin d'échapper à l'éventuel poids représenté par la célébrité de ses parents Françoise Hardy et Jacques Dutronc. Une recherche qui aura cependant abouti à un retour à la case départ : "Je me trouve assez fou dans la vie, je trouvais que ça n'étais pas la peine d'en rajouter."

Thomas Dutronc : "il faudrait que je travaille plus, mais la liberté, c'est important"

Le chanteur a également reconnu que pour lui, son activité professionnelle et les plaisirs que procure la liberté sont deux facettes d'une même pièce : "J'aime bien les soirées, ces moments sont précieux. Comme dit un ami à moi, j'adore mon travail mais j'en ferais pas mon métier. Il faudrait que je travaille plus, mais la liberté, c'est important. Il faut se laisser aller. Il y a un équilibre à trouver. Pour moi, la vraie fête c'est un bon vin, un bon rhum ancien, des bons disques partagés avec trois-quatre copains."

Une première "presque-cuite" causée par Gainsbourg et autorisée par ses parents

Mais s'il semble désormais apprécier le goût de l'alcool, cela n'a, de manière plutôt logique, pas toujours été le cas. L'enfant Dutronc se souvient ainsi qu'à l'âge de 11 ans, un dénommé Serge Gainsbourg lui passait des coupes de champagne sous la table, sous l'œil approbateur de ses parents : "Ce n'était pas vraiment une cuite, mais ça m'a rendu malade. Tout le monde ne peut pas se vanter que Gainsbourg lui a passé des verres comme ça mais ce n'est pas ça qui fait que je vais composer des bonnes mélodies comme lui..."

Crédits photos : capture d'écran YouTube

Partager cet article