"The Revenant" : un film "conçu comme une œuvre d'art" pour DiCaprio

Par , publié le
Cinéma Leonardo DiCaprio dans "The Revenant"
Leonardo DiCaprio dans "The Revenant"

Actuellement en exercice de promotion pour la sortie de "The Revenant", Leonardo DiCaprio décrit le film tel une "œuvre d'art" qui n'aurait possiblement pas vu le jour sans la passion de son réalisateur Alejandro González Iñárritu.

Sorti le 8 janvier dernier dans les salles obscures américaines, The Revenant d'Alejandro González Iñárritu y a déjà rapporté près de 159 millions de dollars pour un budget de 135 millions. À quelques jours de son lancement français, la tête d'affiche de ce western frigorifique Leonardo DiCaprio a livré à 20 Minutes les particularités du tournage.

Par exemple, à la différence du Titanic de James Cameron où ce dernier "contrôlait tout", The Revenant a demandé à l'équipe de s'adapter "aux contraintes de la nature". Des conditions ayant probablement contribué à ce que Leonardo DiCaprio apparaisse particulièrement marqué par cette nouvelle expérience : "J’ai vraiment eu l’impression de tourner dans un film unique. Jamais je ne m’étais autant impliqué dans un tournage. Je ne cherche pas à me faire plaindre car je suis conscient qu’il existe des métiers plus durs que le mien mais je n’avais jamais rien vécu de semblable…"

Leonardo DiCaprio sur "The Revenant" : "Jamais je ne m'étais autant impliqué dans un tournage"

Et si le comédien ne se montre pas plus enclin que cela à déplorer un environnement de tournage pas toujours conciliant, c'est vraisemblablement en raison de la confiance accordée au réalisateur quant à ses choix : "Alejandro souhaitait que nous soyons submergés par la nature. Il a été très clair à ce sujet et je me suis laissé emporter par sa passion. C’est ce que je cherche chez un cinéaste : cet éclair dans les yeux qui montre qu’il est prêt à tout pour son film sans même pouvoir vous expliquer pourquoi."

"Une fresque qui allie grand spectacle et cinéma d’auteur"

Pour Leonardo DiCaprio, les scènes qui lui ont été les plus compliquées à tourner ne sont pas celles auxquelles on serait tenté de penser. Il raconte ainsi que, bien plus que durant la scène de l'attaque de l'ours, la souffrance a été certaine dans celles où il "évolue trempé dans la forêt". Des efforts fournis au service d'une intention de secouer les codes du cinéma que Leonardo DiCaprio espère bien retrouver dans de futures productions : "['The Revenant'] a vraiment été conçu comme une œuvre d’art, une fresque qui allie grand spectacle et cinéma d’auteur. J’espère que nous allons ouvrir la porte à plus de films de cette qualité, loin des recettes toutes faites. C’est ce qui me motive en tant qu’acteur et je suis certain que le public à, lui aussi, envie de nouveauté et de qualité." Sortie prévue le 24 février prochain en France.

Crédits photos : capture d'écran Dailymotion

Partager cet article

Pour en savoir plus