En Thaïlande, un éléphant tue un homme de 28 ans sur la plage

Par , publié le | modifié le
Faits Divers
Un troupeau d'éléphants. Photo d'illustration.

Un homme a été mortellement encorné par un éléphant à Rayong en Thaïlande alors qu'il dînait à la plage. Un ami de la victime a aussi été blessé dans la charge. Les plages thaïlandaises proposent souvent des balades à dos d'éléphant.

Selon la police thaïlandaise, un éléphant aurait encorné un Thaïlandais de 28 ans alors qu'il dînait sur la plage avec un de ses collègues. Ils étaient dans un des multiples restaurants de la plage à Rayong (Thaïlande).

Le drame s'est déroulé lundi. La victime n'a pas survécu à la gravité de ses blessures. Le jeune homme est mort à l'hôpital ce mardi.

L'homme de 28 ans est mort transpercé par un éléphant

"Ils étaient en train de discuter avec le propriétaire de l'éléphant de la possibilité d'offrir de la nourriture à l'animal, quand ce dernier a soudain transpercé la poitrine de l'un des hommes d'un coup de défense", a expliqué Thawat Nongsingha, le lieutenant de la police à l'AFP. Le collègue de la victime est quant à lui blessé par l'attaque du pachyderme.

La police thaïlandaise a précisé que le cornac propriétaire de l'animal a admis qu'il s'était rendu sur la plage afin de "gagner sa vie". Cependant, la police n'a pas pu déterminer si l'individu proposait des balades ou bien s'il mendiait. Le cornac a été remis en liberté mais a été mis en examen pour "négligence ayant causé la mort". Si le cornac est reconnu coupable des faits qui lui sont reprochés, il encourt une peine allant jusqu'à dix ans de prison.

4.000 éléphants domestiques en Thaïlande

Les éléphants sont des animaux traditionnellement exploités par l'homme afin de transporter les troncs d'arbres. Selon l'ONG de défense des animaux, Traffick, il y aurait environ 4.000 éléphants domestiques en Thaïlande contre 2.500 en liberté. Les éléphants sont souvent proposés aux touristes afin d'effectuer des balades sur leur dos.

Crédits photos : David Steele/shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus