Texas : A vos armes, à vos sextoys

Par , publié le
Actualité Le didldo day prévu pour  2016
Le didldo day prévu pour 2016

Voulant répondre à une loi autorisant les étudiants à porter une arme, des étudiantes américaines veulent apporter leur sextoy.

A priori, le combat parait déséquilibré. Des étudiantes ont l’idée assez saugrenue de venir en cours armées de leur sextoy. Celles-ci protestent contre une autre idée encore plus saugrenue émanant de Greg Abbott. Le gouverneur républicain du Texas voulant répondre aux tueries dans les campus, est allé chercher dans le programme de la NRA. Le célèbre lobby pro-arme américain préconise qu’en cas de tueries dans les universités, il faut tout simplement que les étudiants soient eux-même armés.

A partir du 1er aout 2016, les étudiants texans seront donc autorisés à porter des armes sur eux. Une décision qui a choqué des milliers d’étudiants, dont Jessica Jin, qui a initié un évenement sur Facebook avec pour mention « Vous apportez votre arme à la fac ? Eh bien, moi j’apporte un vibro géant ! ». Une initiative immédiatement imitée par 7000 personnes qui ont répondu favorablement à l’invitation.

« Oui cela va être ridicule, mais c’est le but »

Interrogée par les chaines locales, la jeune américaine ne réfute pas le côté ridicule de cette initiative. « On le fait parce que c'est drôle, mais aussi parce que cela va montrer au public à quoi cela ressemblerait, si on portait tous des armes à la place. Oui, cela va être ridicule. Mais c'est le but. C'est ça l'Amérique. Si des armes et des bains de sang ne font pas réagir l'opinion, une célébration publique de la sexualité peut très bien y parvenir ».

Exposer son sextoy est passible d’une amende

Malgré le côté fantasque de l’affaire, Jessica Jin et ses amies risquent gros. Le règlement intérieur stipule que les images, ou objets à caractère obscène, sont interdits. Un délit mineur passible de 500 dollars d’amende. Pour le moment, le grand rassemblement de sextoys est prévu pour l’année prochaine lorsque la loi pour les armes entrera en vigueur. L’occasion de rappeler que le ridicule ne tue pas, les armes en revanche…

Crédits photos : facebook capture d'écran

Partager cet article

Pour en savoir plus