Terrorisme : 85% des français estiment la menace "élevée"

Par , publié le | modifié le
Société Des policiers au pied de la Tour Eiffel
Des policiers au pied de la Tour Eiffel

Un nouveau sondage Ifop révèle que 85% des Français estiment "élevée" la menace terroriste dans l'Hexagone, soit une très large majorité à plus de 8 personnes sur 10. Seulement 14% des sondés ne sont pas convaincus d'un haut risque.

Lourdement frappée en début d'année et de nouveau assommée il y a de cela quelques jours, la France a connu en 2015 un lot certain d'attaques terroristes. Et selon ce que nous indique un nouveau sondage Ifop publié en ce jour dans le JDD, une large majorité de Français estiment que la menace du terrorisme en France est toujours présente et à un haut degré.

85% des sondés considèrent ainsi que la menace terroriste est "élevée", et parmi ces personnes, 45% d'entre elles jugent cette menace "assez élevée" quand 40% la voient "très élevée". Et si seuls 3% parlent d'un risque "faible" à leurs yeux, on apprend, via dépêche AFP, que 14% des Français interrogés émettent un avis contraire sur la question.

Terrorisme en France : 14% des sondés pas convaincus d'un haut risque

Avec ce taux de 85% traduisant une crainte réelle de nouveaux attentats sur le sol français,  l'estimation de cette menace se rapproche de son niveau le plus élevé, 93%. Ce dernier avait été relevé suite aux attentats de janvier dernier ayant ciblé Charlie Hebdo et un Hyper Casher. Et il faut remonter jusqu'en septembre 2010 pour trouver trace du plus bas niveau de cette estimation, soit 52%.

Les sympathisants des Républicains plus craintifs ?

Quant à la répartition des sondés selon leurs orientations politiques, on constate que les personnes estimant "élevée" la menace terroriste en France sont relativement peu présentes chez les sympathisants du Front de gauche (75%). À l'inverse, les adhérents aux idées du PS et du FN surpassent la moyenne (89%), un peu moins certes que les sympathisants des Républicains, anciennement UMP (90%).

Crédits photos : Gudea Rares / Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus