Téléphone fixe : Orange annonce sa fin prochaine

Par , publié le
Tech Photo d'illustration. Un téléphone à cadran.
Photo d'illustration. Un téléphone à cadran.

Doucement mais surement, Orange programme la fin du réseau téléphonique commuté (RTC), autrement dit la mort du bon vieux téléphone filaire.

L'opérateur historique Orange (ex- France Télécom) a indiqué ne plus souhaiter procéder à l'ouverture de nouvelles lignes sur son réseau téléphonique commuté (RTC) à partir de la fin 2018. Quant à l'extinction progressive de tout le réseau, elle devrait commencer à être effective à partir de 2021.

Le bon vieux téléphone fixe, c'est bientôt terminé

Pour le téléphone à cadran, ou dans sa version nettement plus moderne, le téléphone fixe à touches, le glas aurait donc sonné et les prises murales vont bientôt commencer à être débranchées. Enfin, via le réseau commuté. D'après l'Autorité de régulation des télécoms (Arcep), le RTC concerne encore 12,9 millions de lignes, soit 30% des lignes que compte la France.

Cela dit, les prises murales n'ont pas encore dit leur dernier mot. Car il sera toujours possible, via une box ADSL et la technologie IP (autrement dit le transport de la voix par Internet), de relier un téléphone au mur.

Un réseau coûteux à entretenir

Pour le directeur de l'Arcep, Benoît Loutrel, "Il n'est pas possible de maintenir un mille-feuille technologique (...) Les commutateurs sont des équipements vieillissants, datant des années 1970. Les équipementiers télécoms n'en produisent plus". Et ce n'est pas tout, puisque les compétences des techniciens connaissant ces équipements tendent à disparaître, et ne seront plus enseignées.

Dans les faits, à partir du dernier trimestre de l'année 2018, plus aucune ligne RTC ne devrait pouvoir être ouverte. 3 ans plus tard, en 2021, le service sera lentement stoppé. Orange indique que l'arrêt se fera "progressivement, par zones géographiques, sur lesquelles les usagers seront prévenus cinq ans avant afin de leur donner le temps de s'adapter". Si les abonnés ont 5 ans pour se préparer au changement, l'opérateur indique : "Dans tous les cas nous allons proposer un service strictement équivalent uniquement fixe via téléphonie IP, sans aucune obligation d'ajouter un abonnement Internet".

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus