TB145, l'astéroïde qui va frôler la Terre le jour d'Halloween

Par , publié le
Sciences Vue d'artiste. Un astéroïde dans le voisinage de la Terre.
Vue d'artiste. Un astéroïde dans le voisinage de la Terre.

Le soir d'Halloween, un astéroïde va passer dans le voisinage de la Terre. Un voisinage lointain certes, tellement que la Nasa ne l'a découvert qu'il y a quelques jours.

Ca ne pouvait pas mieux tomber. Ou justement, ne pas tomber. Car si un astéroïde va bien "frôler" la Terre, ce sera sans conséquences. Mais le phénomène, qui coïncide avec la fête d'origine anglo-saxonne d'Halloween, est bon pour faire fonctionner l'usine à fantasmes.

TB145, l'astéroïde passera à 500.000 km

Ce n'est que le 10 octobre que la Nasa, grâce au télescope Pan-STARRS 1 situé dans l'Etat de Hawaï, décèle l'existence de l'objet céleste, nommé depuis 2015 TB145. Si l'on dit que sa trajectoire passera dans le voisinage de la Terre, ce n'est pas sans raison. Car à 500.000 km de nos têtes, on est loin de parler d'années-lumières; en effet, notre Lune veille sur nous à moins de 400.000 kilomètres.

Pourtant, avec ses 500 mètres de diamètre estimé, il pourrait faire de gros dégâts. Mais ce ne sera heureusement pas le cas, et le corps céleste qui croisera à la vitesse de 125.000 km/h ne sera même pas visible à l'oeil nu. Mais grâce à ce relatif train de sénateurs, un télescope pourrait vous être fort utile; il passera au point le plus proche vers 15h14 GMT.

Pas d'astéroïde par chez nous avant 2027

D'après la Nasa, le prochain "gros caillou" qui passera nous faire coucou le fera en 2027. Son nom est connu, il s'agit de 1999 AN10, qui ne se trouvera alors qu'à un saut de puce de notre bonne vieille planète (380.000 km).

Quoi qu'il en soit, et c'est le Huffington Post qui le rappelle, nous manquons cruellement de moyens pour repérer ces potentielles menaces. Pour preuve, l'observation de TB145 il y a seulement 10 jours. En 2013, l'un des administrateurs de l'Agence spatiale nommé Charles Bolden, dénonçait ce manque de moyens dans cette détection spécifique. Il rappelait alors qu'en hiver de la même année, une météorite avait percuté la Russie, faisant plusieurs centaines de blessés dans la ville de Tcheliabinsk; la plupart par des éclats de verre causés par la déflagration.

Crédits photos : nasa

Partager cet article

Pour en savoir plus