Les tarifs du gaz vont baisser de 2% en janvier 2016

Par , publié le | modifié le
Énergie
Une majorité de ménages français demeurent fidèles aux tarifs réglementés du gaz et de l'électricité d'Engie et EDF alors que de nombreuses offres de marché sont plus compétitives, affirme le régulateur le 1er décembre 2015

Le tarif réglementé du gaz va subir une baisse de 2% en janvier 2016 selon la Commission de régulation de l'énergie.

Si les records de douceur actuels ont eu un avantage, c’est bien celui d’éviter de trop tirer sur les chaudières et donc, de faire des économies sur la facture d’énergie. Et comme une « bonne nouvelle » n’arrive jamais seule, la Commission de régulation de l’énergie (CRE) vient d’annoncer que les tarifs réglementés du gaz vont baisser début janvier.

Une baisse de 2 % pour le gaz

Selon la CRE, les tarifs réglementés du gaz vont subir une baisse de 2% début janvier 2016, et ce, malgré l’augmentation de certaines taxes. En effet, la taxe intérieure sur la consommation de gaz naturel (TICGN) va presque doubler au début de l’année en passant de 2,64 euros par mégawattheure en 2015 à 4,34 euros par mégawattheure début 2016.

Selon le texte de la CGE, entre décembre et janvier, « la baisse sera de 0,7% pour ceux qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 1,3% pour ceux qui ont un double usage cuisson et eau chaude, et de 2,1% pour les foyers qui se chauffent également au gaz ». Une baisse qui « répercute l’évolution des coûts d’approvisionnement d’Engie depuis le 1er décembre 2015 estimée par la formule tarifaire inscrite dans l’arrêté du 24 juin 2015, au terme de laquelle la part des indices du marché de gros est de 77,4% » selon la CRE.

Une diminution qui dure

La CRE précise que cette diminution des tarifs « s’explique par la forte baisse des indices mensuel (principal indice de la formule tarifaire) et trimestriel du prix à terme du gaz sur le marché de gros des Pays-Bas, et de celui du marché français Point d’Échange de Gaz Nord, pour le mois de janvier 2016 par rapport au mois de décembre 2015 ».

Depuis le 1er janvier 2015, les tarifs réglementés ont en moyenne reculé de 10,9% comme l’indique la CRE. Rappelons que dans le même temps le 1er janvier 2016, les tarifs jaunes et verts d’EDF n’existeront plus.

Crédits photos : © AFP/Archives Alain JOCARD

Partager cet article