Tarbes : une ado dans le coma après s'être défenestrée

Par , publié le
Faits Divers Photo d'illustration - ambulance
Photo d'illustration - ambulance

Lundi matin, une lycéenne de Tarbes a sauté d'une fenêtre située au troisième étage de son établissement. Son pronostic vital était engagé plus tard dans la matinée et la jeune femme se trouve désormais dans le coma.

Aucun signe avant-coureur ne semblait avoir été décelé chez la jeune femme. Lundi matin, cette lycéenne de 15 ans scolarisée dans un lycée de Tarbes (Midi-Pyrénées) s'est défenestrée du troisième étage de son établissement. C'est l'une de ses camarades qui a découvert le drame, appelée par son professeur à aller chercher l'adolescente en raison de son absence à l'appel.

Cette camarade, nous rapporte Francetv info, s'est ainsi aperçue que la fenêtre était ouverte, avec les affaires de la lycéenne non loin. L'adolescente, dont la chute a eu lieu dans la cour et en présence de plusieurs élèves et membres du personnel du lycée, s'est vue administrer les premiers soins par ces derniers, aidés par un parent d'élève pompier.

Défenestration d'une lycéenne à Tarbes : un pronostic vital engagé lundi matin

Prise en charge par les secours peu de temps après, la jeune femme se trouve aux dernières nouvelles dans le coma. Son pronostic vital était engagé en milieu de matinée, alors qu'une enquête a été ouverte pour tenter de faire toute la lumière sur les circonstances des faits. En se basant sur le dossier scolaire de l'adolescente, son geste ne s'expliquerait apparemment pas par des difficultés en classe. On nous signale d'ailleurs qu'elle avait obtenu les félicitations au terme du conseil de classe du premier trimestre.

Une cellule psychologique mise en place

Se sont rendus sur les lieux la préfète, le procureur de la République et l'inspecteur d'académie. Ce dernier, Hervé Cosnard, a fait savoir que la cellule psychologique établie suite au drame "le restera autant que nécessaire". Les élèves et le personnel de l'établissement peuvent également, sur leur demande, se rendre auprès de personnels hospitaliers et solliciter les services santé de l'éducation nationale. Il est de même à noter que le lycée en question demeure malgré tout ouvert, avec des cours maintenus.

Crédits photos : Matthew Ennis/shutterstock

Partager cet article

Pour en savoir plus