Le tabagisme actif et passif entraîne stérilité et ménopause précoce

Par , publié le
Santé Arrêter de fumer
Arrêter de fumer

Selon une étude scientifique, le tabagisme actif, mais aussi passif nuirait à la fertilité chez les femmes.

Ce n’est pas un secret et c’est même affiché sur les paquets, le tabac nuit gravement à la santé. De nombreuses études vont dans ce sens et une nouvelle recherche scientifique vient d’apporter plus de précisions sur les dangers liés à la cigarette sur la fertilité des femmes.

Le tabac détruit la réserve ovarienne des femmes

Cette nouvelle étude a été publiée dans la revue médicale Tobacco Control ne fait que conforter les scientifiques sur les effets néfastes du tabac sur la fertilité féminine. Le résultat est sans appel, les fumeuses auraient 18 % de risques de plus qu’une non-fumeuse d’avoir des problèmes de fertilité et de ménopause précoce.

Les toxines présentes dans la fumée ont des effets néfastes sur les hormones et la reproduction et entraînent en une baisse du nombre d’ovocytes, une augmentation du nombre d’ovocytes anormaux et un allongement de la durée de la conception

Fumeuses actives et passives sont concernées

Pour mener leur étude, les chercheurs se sont penchés sur les cas de 93 676 Américaines, suivies de 1993 à 1998. Elles étaient toutes ménopausées et âgées de 50 à 79 ans. Ils ont alors demandé à chacune leurs habitudes par rapport au tabac, qu’elles soient fumeuses ou non-fumeuses.

En règle générale, les fumeuses et anciennes fumeuses comportent un risque de stérilité accru de 14 % et de 26 % concernant la ménopause précoce par rapport aux non-fumeuses. Le plus inquiétant, c’est que les femmes exposées à un tabagisme passif sont ménopausées 13 mois plus tôt. Ces mêmes femmes étaient 18 % plus nombreuses à être concernées par des troubles de la fécondité par rapport aux femmes non touchées par le tabagisme passif. Des résultats plutôt inquiétants lorsque l’on sait que toute une génération de femmes a été exposée au tabagisme passif dés leur plus jeune âge.

Crédits photos : LU HUANFENG/Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus