Tabac info service : Direct Medica accusé de conflit d’intérêt

Par , publié le | modifié le
Santé Tabac info service : Direct Medica accusé de conflit d\'intérêt

Le Tabac info service permet aux fumeurs d’obtenir des conseils notamment pour stopper la consommation de cigarettes. Le service est au cœur d’une polémique puisque le contrat a été attribué à une entreprise privée.

Tabac info service était géré par l’OFT (Office Français de prévention du Tabagisme), mais l’association a été remplacée par Direct Medica. Désormais, cette dernière s’occupe de la ligne 39 89 et propose des conseils grâce à une consultation téléphonique. L’OFT ne s’est pas réjoui dans cette nouvelle attribution puisque la société privée commercialise dans les pharmacies des substances permettant d’arrêter de fumer. France Info a donc interrogé l’association qui a déclaré à la radio « parmi ses références, quatre des cinq laboratoires qui fabriquent les substituts nicotiniques et les traitements à l’arrêt ! ».

Face à cette polémique, la société privée Direct Medica a réagi à ses propos qualifiés d’inadmissibles « il est inacceptable d’accuser un acteur de santé de conflit d’intérêts, voire d’abus de confiance pour la seule raison que cet acteur entretient des relations contractuelles avec des industriels du médicament ».

L’OFT a voulu partager son mécontentement pour l’attribution de cette ligne téléphonique à Montreuil devant le tribunal administratif. Mais l’association a perdu son recours comme l’explique le site Ouest-France. L’INPES a voulu expliquer les raisons pour lesquels Direct Medica a obtenu le service Tabac Info Service. La société dispose « d’une grande expérience en matière de téléphonie santé puisqu’il supervise 17 lignes téléphoniques et pilote l’ensemble de la prévention et de l’aide à distance en santé ».

Partager cet article

Partager vos lectures sur Facebook

exemple : Benjamin a lu : Tabac info service : Direct Medica accusé de conflit d’intérêt sur 24Matins.fr

Pour en savoir plus