Syrie : la Russie a mis hors de combat la plupart des terroristes

Par , publié le
International Capture d'écran le 13 octobre 2015 d'une vidéo rendue publique par le ministère de la Défense russe montrant, d'après le ministère, des frappes russes en Syrie
Capture d'écran le 13 octobre 2015 d'une vidéo rendue publique par le ministère de la Défense russe montrant, d'après le ministère, des frappes russes en Syrie

Selon les agences de presse russes, l'intervention russe en Syrie a permis de mettre hors de combat la plupart des groupes terroristes. Les frappes aériennes ayant détruit l'approvisionnent de ces groupes.

Les frappes aériennes russes en Syrie ainsi que les bombardements ciblés ont, selon le général russe Andreï Kartapolov, mis hors de combat les principaux groupes terroristes. Une intervention russe particulièrement efficace qui en moins de trois semaines aurait réduit les capacités d'approvisionnement des principaux groupes terroristes présents sur le territoire syrien.

Les terroristes en Syrie hors de combat

Le général russe et chef de l'intervention militaire en Syrie, Andreï Kartapalov, a ainsi déclaré hier qu'"à la suite des frappes aériennes russes, les principales unités des groupes terroristes, composées des combattants les mieux entraînés, ont été mises hors de combat, l'organisation et le système d'approvisionnement de ces groupes ont été perturbés. Les terroristes connaissent une grave pénurie en munitions, armes et carburant".

Les premières frappes russes en Syrie ont débuté le mercredi 30 septembre 2015. Il aura donc fallut à peine plus de trois semaines aux militaires russes pour réduire considérablement les capacités militaires des groupes terroristes en Syrie, dont notamment l'Etat Islamique.

Un véritable camouflet pour les Etats-Unis

Cette annonce fait l'effet d'un véritable camouflet pour les Etats-Unis qui depuis août 2014 bombardent l'Etat Islamique en Syrie sans succès. Un succès russe aussi rapide qu'efficace qui relance les questions sur le véritable rôle des Etats-Unis contre l'Etat Islamique. En effet, de nombreux largages d'armes et de provisions américaines sont tombés dans les mains de l'Etat Islamique en Irak. L'armée américaine évoquant des erreurs alors que le gouvernement irakien parlait d'appui logistique de l'Etat Islamique.

La tension entre américains et russes est toujours vive en Syrie malgré la signature récente d'un protocole d'accord pour éviter des incidents. Les américains accusant régulièrement les russes de viser les groupes luttant contre Bachar al-Assad en Syrie. Les russes se défendent en arguant qu'ils n'attaquent que des groupes terroristes reconnus par les Nations Unies.

Crédits photos : © RUSSIAN DEFENCE MINISTRY/AFP/Archives Ho

Partager cet article

Pour en savoir plus