Suspension de la distribution de lait maternel au lactarium de Necker

Par , publié le
France L'entrée de l'hôpital Necker
L'entrée de l'hôpital Necker

Le lactarium d'Ile-de France, qui se trouve dans l’hôpital Necker à Paris, a décidé de suspendre la délivrance de lait maternel suite à deux décès suspects de nourrissons.

L’Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP) a annoncé que le lactarium d’Ile-de-France ne délivrera plus de lait maternel issu de dons jusqu’à nouvel ordre. « Une mesure de précaution » prise suite à la suspicion de contamination de 3 prématurés dont deux sont morts.

Lactarium de Necker : 2 décès suite à une possible contamination du lait

L’AP-HP a annoncé la suspension de la distribution de lait maternel au lactarium de Necker suite à la contamination de trois grands prématurés dont deux sont décédés, « par mesure de précaution ». Le point commun entre les 3 nourrissons contaminés est qu’ils avaient tous reçu du lait venant du lactarium d’Ile-de-France dans leur alimentation « sans qu’il soit possible à ce stade de dire si c’est l’infection qui est à l’origine de l’aggravation de leur état » précisait l’AP-HP.

C’est la bactérie Bacillus Cereus qui est la cause de ces 3 cas de contamination. Cette bactérie est présente dans l’environnement, néanmoins les prématurés et les personnes fragilisées y sont particulièrement sensibles et elle peut avoir des conséquences graves sur cette population particulière. Des analyses sont actuellement en cours pour déterminer les souches ayant contaminé les nouveau-nés. « Il s'agit de savoir si ces souches sont identiques et donc s'il peut y avoir une origine commune à ces trois situations de contamination » indiquait l’AP-HP. Le lactarium a également procédé au rappel des lots et à ce stade « les contrôles microbiologiques effectués sur les laits délivrés par le lactarium de Necker (y compris ceux administrés aux trois nouveaux nés concernés) ont tous été négatifs » informait l’Assistance publique des hôpitaux de Paris.

700 litres de lait distribués par mois

700 litres de lait sont en moyenne distribués tous les mois par le lactarium d’Ile-de-France. Ce lait est principalement destiné à alimenter les grands prématurés, pesant moins d’1,5 kilo, et dont les mères ne peuvent ou ne souhaitent pas allaiter. « Grâce à ce lait, les grands prématurés ont moins de problèmes digestifs et d'infections, moins de complications liées à leur prématurité et un meilleur développement cognitif », expliquait le président des lactariums de France, le Pr Jean-Charles Picaud.

Crédits photos : Wikipedia

Partager cet article