Surprise pour ce fleuriste anglais : sa photo illustre un article de propagande de Daech

Par , publié le
Insolite Stephen Leyland, fleuriste au Royaume-Uni.
Stephen Leyland, fleuriste au Royaume-Uni.

Et c'est une mauvaise surprise, puisque cet homme paisible qui assure "ne connaître aucun djihadiste" a tout de même été interrogé par les autorités britanniques.

Stephen Leyland a 64 ans. Il est fleuriste, et il sourit sur son site Internet, devant un étal dans sa boutique. Et justement, c'est cette photo (en couverture de cet article) qui a atterri dans un document de propagande de Daech.

Stephen Leylandne ne "connaît aucun djihadiste"

C'est dans le Comté de Cheshire non loin de Manchester qu'il tient sa boutique. Et c'est dans Rumiyah, le nouveau magazine de propagande édité par l'Etat islamique, qu'il illustre ces propos bien malgré lui : "Les Musulmans qui vivent actuellement dans Dar al-Kufr (la terre des infidèles) doivent se rappeler que le sang des infidèles est halal, et les tuer est une forme de tribut à Allah. [...] Cela comprend l'homme d'affaires se rendant au travail en taxi, les jeunes adultes («enfants» post-pubères) faisant du sport dans les parcs et le vieil homme qui fait la queue pour un sandwich. En effet, même le sang de l'impur vendeur de fleurs dans la rue est halal et insuffler la terreur dans le cœur des infidèles est un devoir pour les musulmans".

Et devinez qui illustre le "fleuriste" en question ? M. Leyland Pour tant il l'affirme, il "ne connaît aucun djihadiste".

Interrogé par les services antiterroristes

"Assez choqué", comme il l'explique au Times, il ajoute : "Je n'ai pas peur mais je suis préoccupé que ma photo se retrouve dans ce magazine". On le serait à moins. Au magazine Newsweek, il indique que les autorités en charge du contre-terrorisme dans le royaume l'ont interrogé. La photo, trouvable à partir de Google Images facilement, aurait tout simplement été prise par hasard pas les terroristes.

Crédits photos : Site http://www.stevetheflowerman.co.uk

Partager cet article

Pour en savoir plus