Suicide : miraculée grâce au souffle violent du TGV

Par , publié le | modifié le
France Des TGV gare du Nord à Paris
Des TGV gare du Nord à Paris

Une suicidaire âgée de 24 ans voulait mettre fin à ses jours en se jetant sous le TGV. Ce dernier lui sauve la vie. Un signe du destin ?

Une suicidaire en gare Saint-Roch est désespérée et veut se suicider. MetroFrance indique que la police a expliqué qu’elle avait « été sauvée par le souffle violent dégagé par la locomotive ». Samedi aux alentours de 21h40, la jeune femme décide de mettre fin à ses jours. La thèse du suicide n’est pas réfutable puisqu’elle avait laissé une lettre dans son sac à man poser sur le quai. Au moment où la locomotive passe, la jeune femme se jette, mais le puissant flux d’air lui a permis de sortir indemne de cette histoire, « elle est retombée entre un wagon et le bord du quai, où elle s’est retrouvée coincée au-dessus du ballast ».

Les pompiers ont donc utilisé du matériel spécifique de désincarcération pour la dégager. La jeune femme est choquée, mais sa vie n’est pas en danger puisqu’elle n’a eu aucune égratignure. Le trafic a pu reprendre après une heure d’interruption. Actuellement, les raisons de ce suicide ne sont pas connues.

Crédits photos : Romas_Photo / Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus