Substances les plus addictives au monde : l'héroïne en tête

Par , publié le
Santé
Un sachet d'héroïne

Des experts ont conduit une étude visant à déterminer les substances les plus addictives de toutes. Résultats des courses, l'héroïne, la cocaïne et la nicotine sont le trio de tête.

Définir les substances les plus addictives au monde n'est pas sans difficulté. On peut ainsi estimer qu'une drogue au prix peu élevé rentre dans cette catégorie, au même titre qu'une substance appelant à une consommation régulière pour maintenir un état d'extase.

Et alors que certains chercheurs considèrent qu'aucun drogue ne présente un caractère addictif en soi, des experts en addictologie ont été appelés à s'exprimer sur le sujet. C'est l'équipe du psychiatre et neuropsychopharmacologue britannique David Nutt qui a opéré ces sollicitations, pour des résultats rapportés par nos confrères du Point.

Héroïne, cocaïne, nicotine : les substances les plus addictives

La substance apparaissant comme la plus addictive de toutes (avec un score obtenu de 3/3) se trouve être l'héroïne. Il a été démontré, via des études conduites sur des animaux de laboratoire, que cet opiacé agit sur le système de récompense du cerveau en augmentant de 200 % le niveau de dopamine. Le danger de l'héroïne réside également dans le fait qu'une multiplication par 5 de la dose généralement absorbée est suffisante pour risquer la mort.

La cocaïne occupe la deuxième place de ce classement. Cette drogue permet au signal de la dopamine de perdurer en empêchant ainsi les neurones d'y mettre un terme. Conséquence, les circuits de récompense du cerveau connaissent une anormale hausse de leur activité. On estime que quelque 21% des personnes qui consomment de la cocaïne pour la première fois en deviendront dépendants à un moment ou à un autre.

Barbituriques et alcool également sur la liste

Le tabac figure indirectement sur la troisième marche du podium avec son principal composant addictif qu'est la nicotine. En 2002, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) communiquait sur un chiffre alors supérieur à un milliard de fumeurs. D'ici 2030, 8 millions de personnes devraient succomber chaque année aux ravages du tabac.

Les barbituriques, des médicaments censés en premier lieu traiter l'anxiété et aider le patient à trouver le sommeil, peuvent se révéler mortels si absorbés en forte quantité en raison d'une inhibition des réflexes de respiration. Enfin, l'alcool se veut la cinquième substance la plus addictive au monde, avec un risque de dépendance semblable à la cocaïne.

Crédits photos : Wikipedia

Partager cet article

Pour en savoir plus