Subir un AVC, l’équivalent de 8 ans de vieillissement du cerveau

Par , publié le | modifié le
Santé On recense 150 000 cas d'AVC chaque année
On recense 150 000 cas d'AVC chaque année

Selon une étude menée auprès de 4.900 personnes, subir un AVC équivaudrait à un vieillissement du cerveau de près de 8 ans. 150.000 AVC en France chaque année. Ces résultats semblent valables quel que soient les origines.

Les AVC sont définitivement à craindre. Selon une étude menée par des scientifiques américains, un accident vasculaire cérébral aurait un impact assez inconnu jusque là. Ceux-ci avancent que subir un AVC équivaudrait à un vieillissement prématuré de 8 ans.

Pour en arriver à cette conclusion, les auteurs de cette étude publiée dans la revue Stroke ont suivi 4.900 personnes âgées d’au moins 65 ans, victimes d’AVC et ce, de 1998 à 2012. Les chercheurs de l’Université du Michigan se sont aperçus que la mémoire des séniors est beaucoup moins performante et leur capacité à réfléchir à une vitesse normale est altérée. Les scores cognitifs avant et après l’AVC montrait un vieillissement cérébral de 7.9 ans.

Des résultats similaires quelle que soit la couleur de peau

Ayant suivi des séniors de toutes origines, les chercheurs de l’université du Michigan ont assuré que les résultats étaient pratiquement les mêmes, quelles que soient les origines ethniques dés séniors. Un résultat qui va à l’encontre de précédentes études qui affirmaient que les AVC pouvaient être plus dommageables parmi la population afro-américaine.

150.000 AVC en France chaque année

Les chercheurs rappellent que les facteurs de risque vasculaire, qui causent la majorité des AVC, sont le diabète, l'hypertension artérielle ou encore le tabagisme. Il convient également de rappeler qu’il est important de limiter son cholestérol, sa glycémie et de limiter la tension artérielle.

Selon les chiffres du ministère de la Santé, il y aurait en moyenne en France, 150.000 AVC chaque année, soit un toutes les quatre minutes. Les séniors ne sont pas les seuls touchés par des AVC, Chaque année 10.000 à 15.000 personnes de moins de 45 ans en pleine activité voient leur vie bouleversée par un AVC.

Crédits photos : La marne

Partager cet article