Stromae revient sur le moment où il a cru sombrer dans la folie

Par , publié le

Alors que son album "Racine Carrée" faisant un tabac, Stromae a été contraint d'annuler sa tournée en Afrique pour des raisons de santé. Le chanteur a indiqué qu'il souffrait de problèmes physiques et mentaux à cette époque.

Nous vous l’évoquions en juin 2015, alors incontournable dans le paysage musical français et international, Stromae était prêt pour une tournée de 8 concerts sut le continent africain. Mais le 12 juin, un communiqué annonçait l’annulation pure et simple de ces concerts pour des « raisons médicales ».

Dans une interview donnée à nos confrères de Libération, le chanteur et compositeur belge est revenu sur cette période compliquée de sa vie.

Au bord de la folie

Passée la déception de cette annulation soudaine, les fans se sont tout de suite inquiétés de l’état de santé de leur chouchou. Pour le principal intéressé, ce souvenir n’est pas des plus agréables. « Ça, c’est un sujet délicat pour moi. Je ne dormais plus, la date du concert au Rwanda approchait. La première fois que j’y suis allé, j’avais 6 ans. Et vous le savez, mon père s’est fait tuer pendant le génocide. Après 150 dates, j’étais à plat. » raconte le chanteur.

C’est un traitement contre le paludisme qui finira de faire basculer cet état de santé précaire. « Je n’ai pas supporté mon traitement anti-paludisme, ça m’a filé des hallucinations. J’ai cru que j’avais basculé dans la folie, on m’a diagnostiqué une décompensation psychique. J’aurais pu faire une connerie, je n’étais plus moi-même. »

Plusieurs mois pour se ressourcer

Il faudra plusieurs semaines au chanteur pour se remettre de cet épisode compliqué. Finalement, en octobre 2015, il pourra honorer son engagement et chanter devant son public rwandais à Kigali.

Désormais, l’artiste gère une agence artistique à Bruxelles avec sa femme, Coralie Barbier. Pour le moment, Stromae préfère mettre sa carrière musicale un peu en retrait.

Partager cet article

Pour en savoir plus