Strasbourg : un policier se suicide avec son arme de service

Par , publié le
Faits Divers
Un véhicule de Police (photo d'illustration)

A Strasbourg en Alsace, un policier de 35 ans s'est donné la mort avec son arme de service dans son ancien commissariat. Il était soupçonné de détenir des images à caractères pédophiles.

A Strasbourg dans le quartier du Neuhof, situé au sud de la ville alsacienne, le commissariat est sous le choc. Un policier de 35 ans s'est donné la mort lundi 24 août avec son arme de service.

Agé de 35 ans, ce père de famille avait été interrogé par l’Inspection générale de la police nationale (IGPN), la police des polices. Il était soupçonné d'avoir téléchargé des images à caractères pedopornographiques.

Strasbourg : le policier s'est donné la mort dans son ancien commissariat

Une perquisition avait été effectuée à son domicile le 18 août dernier où des dizaines de photos avaient été saisies informe France Bleu Alsace. Mais, à l'heure actuelle, les autorités ne précisent pas si les clichés saisis étaient compromettants.

Le policier venait d'être muté dans un nouveau service du Bas-Rhin, à la Direction de la sécurité publique. Il avait été relâché à l'issue de la perquisition et avait repris son travail. Il est retourné dans son ancien commissariat du Neuhof où il a subtilisé l'arme de son supérieur pour se donner la mort. L'enquête se poursuit toujours.

Crédits photos : Leonard Zhukovsky / Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus