Strasbourg : l’auteur de l’agression sur un juif a été incarcéré

Par , publié le
France Illustration. Un véhicule de la police nationale.
Illustration. Un véhicule de la police nationale.

L’auteur de l’agression au couteau sur une personne juive a été arrêté, mis en examen et écroué. L’homme, se disant persécuté, est un récidiviste.

Vendredi 19 août, une personne avait agressé au couteau un individu d’une soixantaine d’années et de confession juive, dans une rue de Strasbourg. L’homme, âgé de 45 ans avait été immédiatement arrêté. Le parquet de Strasbourg annonçait hier qu’il avait été mis en examen et écroué. La victime va mieux, après avoir subi une opération, ses jours ne sont plus en danger.

L’agresseur sera poursuivi pour tentative de meurtre

L’homme qui avait agressé un juif au couteau vendredi peu avant midi dans une rue de Strasbourg « a été mis en examen par le juge d'instruction et il a été placé sous mandat de dépôt criminel ce soir » indiquait le parquet de Strasbourg hier dans un communiqué. Une enquête judiciaire a été ouverte « pour tentative de meurtre sur une victime en raison de son appartenance réelle ou supposée à une race ou à une religion ».

Le quadragénaire avait été interpellé par des témoins sur place lors de l’agression avant l’arrivée de la police et n’avait opposé aucune résistance. Il faisait l’objet d’un suivi psychiatrique suite à des faits de même nature, commis en 2010.  Déjà, il avait tabassé puis blessé au couteau un homme d’une quarantaine d’années, portant une kippa, en plein centre-ville de Strasbourg. L’homme "avait fait l'objet d'une déclaration judiciaire d'irresponsabilité pénale pour cause de trouble mental suivie d'une hospitalisation d'office" fin 2011, a précisé le parquet.

L’agresseur se sentait persécuté par les juifs

Apparemment déséquilibré, l’auteur de l’agression a cependant « reconnu avoir sciemment porté atteinte à une personne appartenant à la communauté israélite » selon la source judiciaire. Lors de son procès pour l’affaire précédente, ce quadragénaire se disait être "l'objet d'un complot des juifs", il leur attribuait « tous les malheurs qui ont pu lui arriver dans la vie ».

Crédits photos : Frederic Legrand - COMEO / Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus