Strasbourg : un homme en voiture abattu par balle

Par , publié le
Faits Divers Photo d'illustration. Police nationale
Photo d'illustration. Police nationale

Mardi soir à Strasbourg, un homme au volant de sa voiture aurait été abattu par balle par un autre homme évoluant sur un deux-roues. La victime était déjà connue des services de police.

Il était peu après 18h00, mardi, lorsque les fait se sont produits à Strasbourg, et plus précisément au carrefour de l'avenue du Neuhof et de la rue des Eyzies. Alors qu'il se trouvait au volant de sa voiture, un homme âgé de 30 ans a été abattu par balle.

D'après Dernières Nouvelles d'Alsace, qui rapporte l'information, la victime aurait été atteinte à la tête par un ou plusieurs projectiles. En dépit de l'intervention des secours pour tenter de le réanimer, le trentenaire a succombé à ses blessures. Son agresseur serait un homme qui évoluait alors à bord d'un deux-roues. L'individu est depuis activement recherché.

Homme abattu par balle à Strasbourg : trafic perturbé

Consécutivement au(x) tir(s), la voiture de la victime se serait immobilisée sur une voie de circulation du tram, conduisant à ce que ce dernier se bloqué entre les stations Kibitzenau et Reuss.

La Compagnie des Transports Strasbourgeois (CTS) a ensuite délivré un message à ses clients les informant d'un accident ayant provoqué une interruption du service sur la ligne C. La circulation reprendra finalement bien plus tard dans la soirée, à 22h50. Le quartier aura quant à lui été bouclé.

Un ancien boxeur connu des services de police

Le substitut du procureur en charge de l'action publique s'est rendu sur les lieux et la police judiciaire a été saisie de l'enquête. À en croire plusieurs témoins, la victime serait un habitant de la commune, ancien boxeur et déjà connu des services de police. Il aurait ainsi été impliqué au moins une fois dans un trafic de stupéfiants.

Il pourrait par conséquent être question d'un règlement de comptes même si le parquet ne semble pas avoir confirmé cette piste. D'après les premiers éléments communiqués de l'enquête lancée à la brigade criminelle de la DIPJ (direction interrégionale de la police judiciaire), la victime était seule dans sa voiture au moment des faits.

Crédits photos : GERARD BOTTINO / Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus