Strasbourg : 18 ans de réclusion pour la nounou meurtrière

Par , publié le
Faits Divers
Photo d'illustration. La balance de la justice.

La nounou accusée d'avoir causé la mort de Nahla, 6 mois, a été condamnée à 18 ans de réclusion criminelle, assortie d'une interdiction d'exercer un métier en relation avec des mineurs.

Nahla, nourrisson de 6 mois, est morte en février 2014 après avoir été battue par la nounou qui la gardait. Aujourd’hui se tenait son jugement à la cour d’assises du Bas-Rhin à Strasbourg.

L’ancienne assistante maternelle a été condamnée ce jeudi 1er décembre à 18 ans de prison fermes selon les informations de France 3 Alsace.

Des coups violents au visage

Après un procès de 4 jours, l’ancienne nounou de la petite Nahla, qui officiait à Reitwiller, a été reconnue coupable de « violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner ». Elle encourait jusqu’à 30 ans de réclusion. Cette peine est assortie d’une interdiction d’exercer un métier en contact avec des mineurs.

En 2014, Ines H., 34 ans lors des faits, avait la garde de la petite fille. Selon ses déclarations, la nounou aurait violemment plaqué le bébé au sol, l’avait secouée puis frappée au visage dans un accès de « haine » alors que l’enfant pleurait.

Plusieurs enfants victimes de violence

La petite Nahla sera transportée inanimée à l’hôpital. Elle décédera le lendemain à l’hôpital, des suites d’un traumatisme crânien.

Lors de l’enquête, les enquêteurs relèveront que sur les 17 enfants qu’Ines H. a pris en charge, 7 auraient subi des violences. Un second procès aura lieu au tribunal correctionnel pour des faits de violences sur quatre enfants, l’un d’eux, un enfant de 7 mois, ayant eu le bras cassé.

À l’annonce du verdict, l’accusée n’aurait manifesté aucune réaction. Les parents de la petite Nahla se sont dits « soulagés » de la décision du tribunal.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus