Stéphane Le Foll : les Français doivent recevoir "les fruits" de leurs efforts

Par , publié le
Politique Stéphane Le Foll invité de "Bourdin Direct" le 17 mars 2016
Stéphane Le Foll invité de "Bourdin Direct" le 17 mars 2016

Le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll a déclaré sur RMC et BFMTV que les efforts demandés aux Français au début du quinquennat de François Hollande doivent désormais être récompensés.

Reçu jeudi sur RMC et BFMTV, le ministre de l'Agriculture et porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll s'y est notamment exprimé sur la question du geste "significatif" aux fonctionnaires censé être annoncé dans la journée par le gouvernement.

"Ça avait été le choix du président de la République. Dans ce quinquennat, il y a eu une phase où on avait demandé des efforts, et il y a une phase où on peut redistribuer les fruits des efforts qui ont été faits".

Hausse de l'indice des fonctionnaires : un geste "légitime" pour Le Foll

Et de poursuivre : "Ces efforts portent aujourd'hui, avec des résultats : par exemple le déficit de la Sécurité sociale a été divisé par trois, c'est énorme. Et on a aussi à redistribuer les fruits de ces efforts aux Français. Si on fait moins que ce qu'on a prévu en termes de déficits, ça veut dire qu'on tient nos objectifs et qu'on gère ce pays avec sérieux".

Pour M. Le Foll, la hausse de l'indice des fonctionnaires attendue pour être officialisée aujourd'hui concernera ceux "qui n'ont pas vu le point d'indice augmenter depuis 2010. [Le geste] est légitime, quand on sait l'engagement qui est celui des fonctionnaires, je pense en particulier aux fonctionnaires de police, [...] ceux qui travaillent à l'hôpital, dans l'Éducation nationale, il est normal qu'au bout de six ans ce geste soit fait".

Prime d'activité : une mise en place "extrêmement rapide"

Le ministre a également tenu à rappeler que, "dans le même temps où l'on parle du point d'indice des fonctionnaires, se met en place, et de manière extrêmement rapide, la prime d'activité qui, en fusionnant le RSA et la prime pour l'emploi, vient aider des salariés, ceux qui travaillent et qui sont autour du Smic". Et d'indiquer pour finir que le déficit de l'État français pour 2015 sera moindre que le chiffre de 3,8% initialement prévu.

Crédits photos : capture d'écran Dialymotion

Partager cet article

Pour en savoir plus