Spotify pourrait avoir fait du mal à votre disque dur

Par , publié le
Tech
Spotify.

Un bug rencontré sur l’application desktop Spotify pourrait avoir détruit partiellement certains disques durs.

Le succès de Spotify n’est plus à prouver. L’application de streaming musical est en effet la plus populaire de son marché et résiste bien à l’arrivée d’autres mastodontes sur le secteur, notamment d’Apple Music.

Le géant suédois doit aujourd’hui faire face à une affaire qui pourrait bien écorner son image. Pendant quelques semaines, un bug de programmation dans l’application aurait réduit la durée de vie de millions de disques durs.

Des quantités de données gargantuesques

Le problème a été relevé à maintes reprises sur les forums officiels du service, ce qui a poussé les spécialistes du site Ars Technica à mener l’enquête sur ce mystérieux bug. Les messages font tous état d’une quantité de données énorme copiée en très peu de temps sur les disques durs des utilisateurs de Spotify.

Un utilisateur a remarqué que le service avait copié 1 Go de données en 17 minutes, un autre, plus de 100Go sur une journée. En tentant de recréer le problème, un journaliste d’Ars Technica est parvenu à faire inscrire 700 Go de données en une journée. À chaque fois, les données étaient copiées dans le dossier temporaire défini par l’application.

Des disques durs mis à mal

La situation est problématique à plus d’un titre. Sur les disques durs mécaniques classiques, une telle quantité de données copiée en si peu de temps peut ralentir fortement l’ordinateur concerné. Le problème est encore plus grâce sur les disques durs SSD puisque ces derniers possèdent en effet un nombre limité de cycles d’écriture, leur durée de vie peut donc avoir été affectée par ce bug de Spotify.

Alerté du problème, Spotify a vite réagi en déployant une mise à jour réglant le bug sur les versions Windows, Mac OS ou Linux de son application. Cependant, cette dernière est encore en cours de déploiement, le souci n’est donc pas réglé pour tout le monde.

Crédits photos : Denys Prykhodov / Shutterstock.com

Partager cet article