Sondage : Manuel Valls, un Premier ministre plus impopulaire que jamais

Par , publié le
Politique Manuel Valls
Manuel Valls

Un récent sondage BVA pour Orange et iTELE révèle notamment la chute de popularité du Premier ministre Manuel Valls, désormais à 24% d'opinions favorables.

Depuis sa nomination, observée en 2014, au poste de Premier ministre, jamais Manuel Valls n'avait été aussi impopulaire auprès des Français. C'est ainsi là l'information notable d'un sondage mené les 23 et 24 mai 2016 sur la toile par BVA pour Orange et iTELE, et ce auprès d'un échantillon majeur de 1.348 personnes représentatif de la population française.

Le Premier ministre perd six points par rapport à la précédente enquête et se retrouve à 24% d'opinions positives, soit son pire score relevé depuis son arrivée à Matignon. La perte de confiance se veut la plus conséquente chez les sympathisants de la gauche de la gauche, qui ne sont ainsi plus que 8% à être favorables à l'action de M. Valls (contre 21% lors du dernier sondage passé en date). 3% des adhérents du Parti socialiste (PS) ne suivent quant à eux plus le Premier ministre, mais ils demeurent 59% à le soutenir.

Popularité : Valls en chute, Hollande se maintient

Alors qu'on pouvait penser que François Hollande connaîtrait les mêmes déconvenues que Manuel Valls, le sondage ne le désert pas vraiment. L'exécutif conserve en effet une bonne image pour 19% des personnes interrogées, même si désormais plus d'un sondé sur deux déclare avoir une "très mauvaise opinion" du chef de l'État (52%, +2 points). Le président de la République perd dans le même temps six points chez la gauche non socialiste (16%) et au gagne un auprès des adhérents du PS (57%).

Juppé trébuche mais reste en tête

Quant au haut du classement, il est toujours dominé par le maire de Bordeaux Alain Juppé (46% tous camps confondus), certes chancelant avec quatre points de perdus mais restant devant le ministre de l'Économie Emmanuel Macron, quant à lui en recul de trois points (45%). L'écart est creusé avec François Bayrou, le maire de Pau enregistrant ainsi 33% d'avis favorables, c'est-à-dire le même résultat que précédemment. Le député de l'Eure Bruno Le Maire se positionne enfin juste derrière avec un score de 32%, en baisse de 4 points.

Crédits photos : Frederic Legrand - COMEO / Shutterstock.com

Partager cet article