Sommeil, diabète, coeur : un verre de vin rouge au dîner est bien vu

Par , publié le
Santé Illustration. Un verre de vin rouge.
Illustration. Un verre de vin rouge.

Une étude internationale affirme que la consommation d'un verre de vin rouge est bénéfique, que ce soit côté sommeil ou prévention des maladies cardiovasculaires. Un article à lire sans modération.

L'étude est internationale, mais menée majoritairement par des chercheurs de l'Université Ben Gourion du Neguev, en Israël. Publiée au sein de la revue Annals of Internal Medicine et datée du 13 octobre, elle suggère que le vin rouge est bénéfique à de multiples niveaux de santé. Mais pas dans n'importe quelle quantité.

Une nouvelle étude sur les bienfaits du vin rouge

Le vin. Quel produit de consommation est autant l'objet de contradictions quant à ses vertus ou ses méfaits ? L'étude en question repose sur l'étude de 224 individus atteints d'un diabète de type 2 (soit présentant une hyperglycémie chronique), et placés sous traitement. Les personnes présentaient en outre un risque accru d'être touchées par des maladies cardiovasculaires, et un taux de bon cholestérol en-dessous de la moyenne.

C'est là qu'entre en scène le vin, que les 224 volontaires ont consommé pour les besoins de l'étude. Ils devaient, au cours du dîner et durant 2 années, consommer 142 ml d'eau minérale, de vin blanc ou de vin rouge. De plus, ils étaient astreints, aidés d'une diététicienne, à un régime alimentaire de type méditerranéen.

Les résultats des essais

Après analyse de certains marqueurs biologiques, tels que la glycémie et les lipides, et des réponses à un questionnaire supplémentaire, les conclusions sont tombées : d'un côté, les consommateurs de vin rouge ont vu leur taux de bon cholestérol grimper. Mais aussi, comme le précise Le Parisien, on a constaté chez eux "une baisse significative des composants du syndrome métabolique (la présence d'un ensemble de signes qui accroissent le risque de survenue de diabète, de maladies cardiaques et d'accident vasculaire cérébral)". Et ce n'ets pas tout, la qualité du sommeil des personnes ayant consommé vin rouge ou blanc s'en trouvait améliorée.

Pour les chercheurs, "Cette étude menée sur le long terme montre qu'associer un régime alimentaire sain à une consommation modérée de vin, surtout du vin rouge, contribue à faire baisser les risques cardiométaboliques". Allez, santé, mais avec modération.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article