Solar Impulse 2 en maintenance à Hawaï pendant plusieurs mois

Par , publié le | modifié le
Énergie Des techniciens effectuent des contrôles  sur l'avion Solar Impulse 2, le 3 juin 2015 à Nagoya
Des techniciens effectuent des contrôles sur l'avion Solar Impulse 2, le 3 juin 2015 à Nagoya

L'avion solaire Solar Impulse ne pourra pas quitter Hawaï jusqu'en avril 2016, le temps de procéder aux réparations de ses batteries qui ont subi des dommages irréversibles. La suite du périple devra attendre avril 2016.

Après l'effort, le réconfort. Dans le cas du Solar Impulse 2, l'expression se doit d'être adaptée afin que l'on comprenne bien qu'il va ici être question de longues réparations après le record du monde établi par l'avion solaire en début de mois.

Lundi 29 juin, Solar Impulse 2 décollait de Nagoya (Japon) pour un vol qui allait durer près de 120 heures (117 heures et 57 minutes) et se conclure vendredi 3 juillet (vers 18h00, heure de Paris) à Hawaï. Et l'avion solaire de battre ainsi le record absolu du plus long vol en solitaire non stop.

Hawaï : Solar Impulse bloqué le temps de longues réparations

Et s'il pouvait espérer repartir sans trop tarder, un communiqué relaté par AFP en ce mercredi nous apprend que Solar Impulse 2 va être contraint de rester à Hawaï durant encore quelques mois. Il est en effet indiqué que pendant son vol, les batteries de l'engin ont subi des "dommages irréversibles", lesquels vont conduire à "plusieurs mois de réparation". Ceux-ci verront les équipes techniques œuvrer dans le but de chauffer et refroidir les batteries pendant "les vols de très longue durée". Rappelons que le 11 juillet dernier, l'organisation parlait alors de plusieurs semaines de réparation, après qu'il ait été constaté une surchauffe des batteries et ce dès le premier jour de vol. Avec l'impossibilité par la suite de les refroidir.

Un tour du monde qui devrait reprendre en avril 2016

Le tour du monde démarré par Solar Impulse 2 le 9 mars dernier à Abou Dabi (Émirats Arabes Unis) ne devrait, par conséquent, pas reprendre avant "début avril 2016", avec l'étape "Hawaï jusqu'à la côte Ouest des États-Unis". Il est prévu que l'avion solaire, piloté en alternance par les Suisses Bertrand Piccard et André Borschberg, engloutisse un total de 35 000 kilomètres durant ce périple. Ce dernier, découpé en 12 étapes attendus pour être parcourus entre 50 et 100 km/h, devrait durer 25 jours.

Crédits photos : © AFP TOSHIFUMI KITAMURA

Partager cet article