Snips : 5,6 millions d'euros pour un smartphone plus "smart" ?

Par , publié le
Mobile Photo d'illustration. Un smartphone.
Photo d'illustration. Un smartphone.

La startup Snips vient de lever 5,6 millions d'euros pour son développement, qui devrait entre autres consister en la conception d'un clavier intelligent pour iPhone.

Snips est une startup née en 2013 du partenariat de trois chercheurs français. À sa tête, on trouve Rand Hindi, récompensé en 2014 dans le cadre du MIT Technology Review Innovateurs de moins de 35 ans France. Les travaux de Snips se focalisent sur l'intelligence artificielle et les moyens de l'intégrer de manière pertinente dans notre vie de tous les jours.

Et après avoir réalisé, conjointement avec la SNCF, l'application "Tranquilien" (censée prédire les rames disposant du plus grand nombre de places assises), la startup semble aujourd'hui voir encore plus grand. Du moins en regard des sommes que vient de lever Snips.

Snips : la start up récolte le soutien de Xavier Niel

Nos confrères du Figaro, d'ailleurs partenaires du MIT Innovators under 35, rapportent ainsi que la startup dispose désormais de 5,6 millions de dollars pour se développer. 3 millions ont été levés auprès de trois fonds américains (The Hive, Eniacs et 500 startups) et 2,2 autres découlent quant à eux de la bonne place décrochée par Snips lors de la phase 2 du concours mondial innovation. Les 400 000 euros restants provenant pour leur part de la BPI (banque publique d'investissement). Rand Hind explique le pourquoi de l'engouement américain : "N'importe quelle grosse entreprise de la high-tech a un produit dans notre catégorie, et c'est justement ce que les fonds américains qui nous soutiennent apprécient." On apprend au passage que Xaviel Niel, le fondateur de Free, fait lui aussi partie de "ce premier tour de table".

Un clavier intelligent pour iPhone en développement

Le nouveau projet de Snips consiste à l'élaboration d'un clavier pour iPhone. Celui-ci puisera dans l'historique des conversations et déplacements passées de l'utilisateur du smartphone afin de lui proposer les adresses désirées avant même qu'il ait à les rechercher. Car, selon le fondateur de Snips, "le clavier est la pire manière d'interagir avec un smartphone." Sortie prévue début juillet en version bêta, avec une version Android renforcée qui devrait quant à elle débarquer en fin d'année.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus