SNCF : reprise du trafic entre Paris et Bordeaux

Par , publié le
Transports Des TGV gare du Nord à Paris
Des TGV gare du Nord à Paris

Interrompu ce mardi matin en raison d'une panne électrique survenue sur le réseau SNCF, le trafic entre Paris et Bordeaux était censé reprendre petit à petit dès 9h00.

Dimanche dernier, une collision entre un tracteur et un TGV avait conduit à une perturbation du trafic entre Paris et Rennes. Et l'on vient d'apprendre qu'en ce mardi matin, c'est l'axe Paris-Bordeaux qui a connu quelques altérations suite à une "panne électrique sur le réseau SNCF" survenue à Ruffec (Charente).

Un incident provoqué par de récents orages et ayant ainsi causé une interruption totale du trafic entre ces deux villes depuis 5h00. Sur son site, la SNCF a indiqué que ses équipes étaient attendues pour "procéder à des réparations", sans toutefois, dans un premier temps, communiquer sur une horaire de retour à la normale.

Trafic SNCF interrompu entre Paris et Bordeaux : les orages en cause

Selon France 3 Poitou-Charentes, cette interruption du trafic aura retardé au moins six trains. L'AFP nous apprend le report de deux TGV prévus pour partir tôt ce matin de Bordeaux et de deux autres censés quitter la capitale dans la même période. Leurs passagers ont dû patienter pour embarquer à bord de trains ultérieurs.

La circulation a repris "très progressivement"

À 8h30, les équipes techniques étaient encore à l'œuvre pour tenter de corriger cette panne, laquelle avait ciblé une élingue soutenant une caténaire. Toujours sur son site, la SNCF a ajouté que "la circulation reprend très progressivement sur l'une des deux voies dans le sens Bordeaux-Paris". Quant au retour à la normale, il devrait être observé en fin de cette matinée. Des centres de secours nous informent de même que ces orages nocturnes ont amené à plusieurs départs de feu de végétation dans la sud-ouest de la France. Les plus nombreux, une vingtaine, se sont déclarés dans les Landes, alors que la Gironde et la Haute-Vienne en ont chacun connu une dizaine. Ajoutons à cela plusieurs départs de feux d'habitation, même si tous ces incidents n'ont au final fait aucune victime en plus d'avoir été rapidement maîtrisés. Tout au plus ont-ils dévoré quelques hectares.

Crédits photos : Romas_Photo / Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus