SNCF : la ligne Paris-Toulouse interrompue par un incendie

Par , publié le
Transports
Des TGV en gare du Nord à Paris

Mercredi, l'incendie d'un bâtiment a conduit la ligne SNCF Paris-Toulouse à être interrompue quatre heures durant. Six trains n'ont ainsi pu circuler suite à cet incident.

Ces derniers temps, le trafic SNCF connaît plusieurs incidents venant contrarier son bon déroulement. Concernant cette nouvelle perturbation, tout a commencé mercredi après-midi, aux environs de 17h30. D'après les pompiers, un incendie s'est déclaré dans un bâtiment jouxtant la gare de Souillac, commune située à une centaine de kilomètres de Toulouse. Le sinistre mobilisera 90 personnes ainsi qu'une trentaine de véhicules.

On apprend par l'AFP que les flammes ont eu raison d'un tiers de la surface du bâtiment, d'une superficie totale de 1 000 m². Et il n'était pas impossible, c'est en tout cas une crainte des soldats du feu, que le feu vienne ensuite s'attaquer à des silos contenant des poussières de colza et de soja, au potentiel explosif.

Trains Paris-Toulouse : un incendie perturbateur maîtrisé tard dans la soirée

Une évacuation de la gare et de ses alentours a été opérée, et ce n'est que vers 23h00 que les pompiers sont apparus, selon leurs dires, "un peu plus sereins". Ils disaient alors être en mesure de vidanger ces silos et d'installer un dispositif "allégé" de surveillance visant à être effectif pendant le reste de la nuit.

Près de quatre heures d'interruption du trafic SNCF

Une porte-parole de la SNCF rapporte que la circulation a été complètement interrompue aux alentours de 18h30, avec la neutralisation d'une section de ligne se trouvant entre Brive-la Gaillarde (Corrèze) et Gourdon (Lot). Près de quatre heures plus tard, soit vers 22h00, le trafic a finalement repris sur une voie, laquelle a ainsi pu voir redémarrer six trains Intercités de nuit et de trains de fret. Cette même porte-parole a également indiqué qu'avant cela, 450 personnes, soient les passagers de trois Intercités et de trois TER, avaient été prises en charge par bus ou par taxi afin d'être amenées à bon port. La veille, c'était la ligne Paris-Bordeaux qui connaissait une interruption de son trafic en raison d'une panne électrique intervenue sur le réseau SNCF.

Crédits photos : Romas_Photo / Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus