SNCF : des commentaires inappropriés faits sur des salariés dans un document

Par , publié le
Société
Des TGV en gare du Nord à Paris

Il y a près de deux semaines dans un bureau de la gare Saint-Lazare, à Paris, a été découvert un document sur lequel étaient inscrits des commentaires inappropriés à l'égard de plusieurs salariés de la SNCF.

C'est un document qui a été découvert il y a environ deux semaines dans un bureau de la gare Saint-Lazare, à Paris. Les syndicats CGT et Sud Rail ont ainsi mis la main sur un fichier renfermant des commentaires inappropriés sur un certain nombre de salariés de la SNCF.

25 "agents de départ", qui autorisent ainsi la fermeture des portes aux trains, sont nommément cités dans le document manuscrit. Il y est entre autres inscrit si ces agents sont plus ou moins susceptibles de faire grève et d'en alerter la direction en amont, ainsi que leur appartenance à tel ou tel syndicat.

Commentaires sur les salariés de la SNCF : la direction présente ses excuses

Autres éléments consignés dans le fichier, des commentaires désobligeants sur le comportement de ces agents sur leur lieu de travail, leur situation amoureuse et leur appréciation globale. Le Parisien en rapporte quelques-uns : "prière au local... sans gêne pour les autres", "cafte les autres", "un peu conne", "fêtard", "un peu instable" ou encore "racaille bas de plafond [qui] travaille pas trop mal quand même".

Après avoir été saisie le 14 novembre dernier par les syndicats, la direction de la SNCF a présenté ses excuses dès le lendemain à ses salariés dans un courrier : "Cette liste, probablement rédigée il y a un an lors de la passation de pouvoir entre deux dirigeants de proximité, contient des propos inappropriés, injustifiés et contraires à la charte de l'éthique de l'entreprise portant notamment sur la vie privée de certains des agents de votre équipe. Une enquête a été ouverte".

La question d'un fichage généralisé

Les cheminots de la CGT soulèvent cependant l'interrogation d'un fichage généralisé : "Ce fichage n'est pas que le fait d'un petit chef zélé mais bien le résultat d'une méthode de management mise en place par toute l'équipe dirigeante de l'Établissement gare Transilien. Si un tel fichier existe sur une équipe, on peut se poser la question si cela n'est pas généralisé à l'ensemble des équipes".

En avril dernier, les collaborateurs d'une cadre de RER A avaient été invités, par cette dernière, à émettre des types semblables de commentaires sur leurs agents et à les lui transmettre.

Crédits photos : Romas_Photo / Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus