Slow Joe & The Ginger Accident sortent un album final : Let me Be Gone

Par , publié le

La rencontre musicale entre Slow Joe et le Ginger Accident emmené par Cédric de la Chapelle trouve son ultime aboutissement avec Let Me Be Gone, album posthume de très haute volée, dans lequel la voix de Slow Joe électrise corps et âme.

Slow Joe est né à Bombay en Inde en 1943. Il a découvert le rock et le rhythm’n’blues avec Elvis Presley. Cette première véritable révélation s’est accompagnée de la découverte de la culture occidentale, à travers celle des hippies. En décembre 2009, alors qu’il n’avait jamais chanté que pour lui seul, Slow Joe quittait l’Inde pour donner le premier concert de sa vie aux Transmusicales de Rennes et entamer une carrière qui allait lui faire enregistrer trois albums et rencontrer un vrai public en France. Il y a rencontré aussi sa nouvelle famille : The Ginger Accident, quatre rockeurs dévoués à sa cause, qui porteront haut et fort la poésie de ce clochard céleste, humaniste philosophe qui a toute sa vie combattu ses démons et payé le prix fort. C’est le début d’une grande aventure marquée par plus de 300 concerts et deux albums magistraux.

Un ultime disque de blues moderne et puissant : Let Me Be Gone

Mélancolique, tourmentée, la musique de Slow Joe & The Ginger Accident émeut par le charisme et la sincérité de Slow Joe. A ses côtés, the Ginger Accident est le groupe parfait pour l’accompagner et faire monter la sauce : un son très anglais, la voix de crooner de Slow Joe, orgue farfisa, cordes lyriques, guitares twang pleines de réverbération, la musique de Slow Joe & The Ginger Accident est faite pour faire vibrer à l’image du premier extrait My Sway qui évoque les relations d’amitiés très fortes nouées par Slow Joe en France ces dernières années. De Temple Mosque Church évoquant les religions, à God Damn The Pusherman, hymne anti drogue, Slow Joe est sur cet album final d’un lyrisme parfait.

Une tournée hommage pour saluer la mémoire de Slow Joe

Slow Joe nous a quittés en mai 2016, alors que se finalisait Let Me Be Gone, son troisième album, qui sortira de façon posthume le 17 février 2017. Pour célébrer la liberté, la vie, l’amour, auxquels Slow Joe s’était voué, sans concession, The Ginger Accident a décidé de lui rendre hommage à travers une série de concerts, pour que résonnent encore les mots de cet artiste hors normes. La tournée passera à Paris le 28 mars au Café de la Danse. Ultime rendez-vous pour saluer un musicien hors du commun.

Partager cet article