Skylake : Microsoft étend son support pour Windows 7 et 8.1

Par , publié le
Tech Windows 7 ne sera bientôt plus commercialisé
Windows 7 ne sera bientôt plus commercialisé

Après avoir signifié en début d'année qu'il ne fallait pas s'attendre à un support de Skylake pour les systèmes d'exploitation Windows 7 et 8.1, Microsoft vient finalement d'indiquer que ces OS profiteront bien de l'architecture pendant encore 4 et 7 ans.

Au mois de janvier dernier, quand Microsoft avait encore bon espoir de grandement imposer son Windows 10, alors encore à mi-chemin de son offre de mise à niveau gratuite, Windows 7 et Windows 8.1 semblaient déjà apparaître comme des OS dont la firme de Redmond n'entendait plus s'occuper.

Au travers d'un copieux billet de blog, Microsoft avait ainsi signifié que l'architecture Skylake, soient les processeurs Intel Core de sixième génération, ne pourrait se mettre en place correctement sur ses récents systèmes d'exploitation antérieurs à Windows 10. Et pour mettre plus en avant ce dernier, le vice-président exécutif en charge des OS chez Microsoft Terry Myerson avait affirmé que les PC étant équipés de Windows "offrent des graphismes jusqu'à 30 fois supérieurs et une autonomie trois fois meilleure" qu'avec Windows 7.

Microsoft : Skylake supporté jusqu'en 2020 pour Windows 7

Le support de Skylake pour Windows 7 et 8.1 était donc censé prendre fin dans relativement peu de temps, en juillet 2017. Sauf qu'aujourd'hui, Windows 7 et 8.1 ne sont pas encore sensiblement délaissés par leurs utilisateurs, et Microsoft de l'avoir apparemment remarqué.

Cité par Les Numériques, le géant américain a donc relevé que "les clients entreprises migrent vers Windows 10 plus vite que vers aucune autre version de Windows", tout en reconnaissant "que, dans certains cas, les clients ont quelques systèmes qui nécessitent de plus longues périodes de déploiement". Voilà pourquoi le support de Skylake a été étendu jusqu'au 14 janvier 2020 pour Windows 7 et au 10 janvier 2023 pour Windows 8.1.

Des extensions possibles par le "solide partenariat" avec les OEM et Intel

On apprend au passage par voie de communiqué que ces extensions de support peuvent s'opérer "grâce au solide partenariat avec les OEM et avec Intel, qui prendront en charge les tests de validation des correctifs ainsi que des mises à jour pour les systèmes basés sur une puce Intel Core de sixième génération et animés par Windows 7 et Windows 8.1 jusqu'à la fin du cycle de support". Précisons enfin que les prochaines architectures ne seront pour leur part pas supportées par Windows 7 et 8.1.

Partager cet article

Pour en savoir plus