Sketch des Guignols : le producteur des marionnettes dans l'incompréhension

Par , publié le
Culture Marine et Jean-Marie Le Pen dans les Guignols de Canal+
Marine et Jean-Marie Le Pen dans les Guignols de Canal+

Le producteur des Guignols de Canal+, Yves Le Rolland, a réagi à la polémique suscitée par la diffusion d'un sketch où les marionnettes de Marine et Jean-Marie Le Pen s'adonnaient à une version raciste du jeu "Pierre-Feuille-Ciseaux".

Lundi soir, Canal+ diffusait, comme à son habitude reprise en décembre, un sketch des Guignols. Dans celui ayant allumé une nouvelle polémique, les marionnettes de Marine et Jean-Marie Le Pen se livraient à une version raciste du jeu "Pierre-Feuille-Ciseaux", ou shifumi, rebaptisé pour l'occasion "Pierre-Feuille-Facho".

Au moment de reprendre l'antenne, l'animatrice du Grand Journal Maïtena Biraben n'avait pas caché son étonnement d'un sketch aussi "engagé", et de donner dans la foulée la parole à son invité Daniel Cohn-Bendit. L'ex-député européen aura déclaré n'avoir pas ri à la saynète, l'ayant considérée "con", un avis qui sera plus ou moins partagé par le reste de la tablée.

Le Rolland sur le sketch des Guignols : "Les gens savent faire la différence"

La question s'est ensuite posée, sur diverses plates-formes, si les responsables des textes des Guignols pouvaient se permettre d'aller aussi loin dans la provocation et la caricature. L'humoriste Stéphane Guillon aura même appelé au retour des anciens auteurs.

Yves Le Rolland, producteur des Guignols, a réagi à la polémique auprès de nos confrères du Monde en témoignant d'une certaine incompréhension : "Je ne comprends pas. Ce sketch n’a aucune ambiguïté. On a fait des parodies sur les Le Pen des centaines de fois sans que cela fasse polémique. Les gens savent faire la différence".

Les nouveaux auteurs pas impliqués

Et aux voix reprochant l'écriture des nouveaux arrivants, Yves Le Rolland a répondu que ce sketch est l'œuvre d'une équipe formée il y a une dizaines d'années avec pour tâche de rédiger les histoires longues : "Les nouveaux auteurs dédiés à l’actualité n’ont donc rien à voir avec cette parodie, mais on cherche une nouvelle polémique là où il n’y en a pas." Le problème de fond pourrait alors bien être une qualité d'auteurs, en rappelant que les critiques énoncées à l'encontre des Guignols quant à leur pertinence n'ont pas attendu la nouvelle formule pour être émises.

Crédits photos : capture d'écran Canal+

Partager cet article

Pour en savoir plus