SKA le plus grand radiotélescope entre l’Afrique du Sud et l’Australie

Par ,
Sciences SKA le plus grand radiotélescope entre l’Afrique du Sud et l’Australie

L’univers ne devrait plus avoir aucun secret dans les prochaines années grâce à plusieurs milliers d’antennes et près de 3 000 paraboles. La construction du SKA vient d’être attribuée à deux pays.

À Amsterdam, dans la journée de vendredi la nouvelle a été révélée, le projet SKA (Square Kilometer Array) installera du matériel en Australie ainsi qu’en Afrique du Sud, une partie se trouvera également en Nouvelle Zélande. Cette décision est le fruit de plusieurs années de réflexion, mais le projet MeerKAT a pesé dans la balance pour les deux pays. Selon le président du conseil fondateur de SKA, John Womersley, les investissements assez importants réalisés par l’Afrique et l’Australie au niveau de l’astronomie ont favorisé l’attribution. Ensemble, ils pourront ainsi former l’observatoire. Il devrait également se démarquer des radiotélescopes actuels avec une sensibilité plus importante de 50 à 100 fois. Cette innovation permettra de connaitre plus en détail l’univers, son expansion ainsi que sa formation. Ce projet estimé à 1.5 milliard de dollars reliera des milliers d’antennes.

Le SKA est défini par le directeur de la station de radioastronomie, Gilles Theureau comme un « instrument modulaire ». Il sera ainsi composé de trois antennes différentes répondantes à trois fréquences bien distinctes. Chacune disposera également de « champs d’observatoires spécifiques ». 9 000 kilomètres séparent les deux sites, les récepteurs pourront couvrir une surface totale d’un kilomètre carré.

L’objet de la recherche

La construction doit commencer en 2016, mais tous les sites devraient proposer leurs premiers résultats d’ici 2025. Le principal sujet des recherches aura pour objectif de comprendre la provenance de l’énergie noire et de la matière noire. La réponse devrait être apportée grâce à la mise en place du radiotélescope. La première phase consiste à implanter les différentes paraboles et antennes moyennes fréquences en Afrique du Sud (à Karoo), celles avec une fréquence plus basse seront implantées en Australie (à Mileura). Ce projet gigantesque est réalisé en association avec des ingénieurs et des astronomes répartis dans plus de 20 pays et 70 organisations.

Partager cet article

Partager vos lectures sur Facebook

exemple : Benjamin a lu : SKA le plus grand radiotélescope entre l’Afrique du Sud et l’Australie sur 24Matins.fr