Sida, tuberculose et paludisme : près de 13 milliards de dollars levés pour une éradication d'ici 2030

Par , publié le
Santé Campagne du Fonds mondial contre le sida, la tuberculose et le paludisme
Campagne du Fonds mondial contre le sida, la tuberculose et le paludisme

Le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme a annoncé samedi avoir levé près de 13 milliards de dollars pour mettre définitivement fin à ces maladies d'ici 2030.

Le sida, la tuberculose et le paludisme seraient-ils en train de vivre leurs quinze dernières années d'existence ? C'est en tout cas l'objectif que cherche à atteindre le Fonds mondial, en ayant ainsi annoncé samedi la levée de près de 13 milliards de dollars pour éradiquer ces maladies.

Au terme de la cinquième conférence triennale de reconstitution des ressources du Fonds mondial pour la période 2017-2019, laquelle se tenait à Montréal, le Premier ministre canadien Justin Trudeau a déclaré, dans des propos traduits rapportés par La Parisienne : "Nous avons levé près de 13 milliards de dollars et grâce à cela nous avons sauvé 8 millions de vies".

Fonds mondial : 13 milliards contre les maladies infectieuses telles le sida

Et d'avoir indiqué que dans moins de quinze ans, les épidémies de sida, de tuberculose et de paludisme pourraient être de l'histoire ancienne : "La conférence a permis de recueillir une remarquable somme de plus de 12,9 milliards de dollars sous forme de contributions annoncées, qui seront essentielles pour mettre fin à l'épidémie de ces maladies dévastatrices d'ici 2030".

Le Premier ministre a poursuivi en martelant cette fin désirée des maladies infectieuses : "Nous allons débarrasser le monde du sida, de la tuberculose et du paludisme [...] nous allons en finir pour de bon". Une action qui inclura le financement de gouvernement avec également la sollicitation de partenaires privés et de la société civile.

"Une bonne journée" selon Bono

Bono, leader du groupe de rock irlandais U2, a dit avoir vécu là "une bonne journée". Celui qui a fondé, avec plusieurs militants, l'ONG ONE luttant contre l’extrême pauvreté et les maladies évitables en Afrique, a ainsi estimé qu'"en ces temps de contraintes budgétaires et d'une montée de l'isolationnisme [dans plusieurs pays du monde], les dirigeants du monde se sont engagés à faire le plus important investissement de l'histoire dans un projet de santé mondiale".

Crédits photos : capture d'écran YouTube

Partager cet article

Pour en savoir plus