SFR : Perte nette et chute du nombre d'abonnés au premier semestre 2016

Par , publié le
Mobile L'opérateur de télécoms SFR prépare 5.000 suppressions d'emploi en France via des départs volontaires
L'opérateur de télécoms SFR prépare 5.000 suppressions d'emploi en France via des départs volontaires

La première moitié de l’année 2016 a été particulièrement mauvaise pour les comptes de l’opérateur SFR qui a également perdu des abonnés dans plusieurs secteurs.

Ces derniers mois, SFR fait plus la une pour ce qui se passe dans ses coulisses que par la qualité de ses offres. L’opérateur, racheté par le groupe médias et télécoms Altice de Patrick Drahi, est actuellement en pleine procédure de suppression de 5000 postes dans ses équipes.

Les résultats financiers annoncés pour le premier semestre 2016 ne devraient pas remonter le moral des troupes de l’opérateur au carré rouge.

Perte nette pour le premier semestre 2016

Au 30 juin, SFR, affiche une perte de 43 millions d’euros sur le premier semestre de l’année 2016. À titre de comparaison, le groupe affichait un bénéfice net de 85 millions d’euros constaté un an plus tôt selon Reuters.

Les équipes de SFR précisent que ce basculement dans le rouge est principalement la cause d’une augmentation de ses charges financières de 258 millions d’euros nets par rapport au deuxième trimestre 2015. Des coûts exceptionnels liés au refinancement d’avril 2016 à hauteur de 221 millions d’euros. Sans l’impact de ce refinancement, le résultat net aurait été positif. Le chiffre d’affaires trimestriel de l’opérateur a chuté de 4,3 % à 5,3 milliards d’euros sur la période, notamment après l’acquisition d’actifs dans les médias forts d’une croissance à deux chiffres (+12,6 % sur un an) de NextRadioTV, propriétaire entre autres de la radio RMC.

Baisse du nombre d’abonnés

Ces résultats financiers à la baisse sont également la conséquence d’une baisse du nombre d’abonnés dans les diverses branches de l’opérateur. L’opérateur annonce avoir perdu 199 000 abonnés mobiles sur le marché grand public, tout en augmentant le revenu moyen par abonné qui passe de 21,8 à 22,3 euros.

Sur le fixe, SFR annonce avoir perdu 58 000 abonnés haut débit entre mars et juin. Encore une fois le revenu moyen par abonné est en amélioration en passant à 35,6 euros contre 35,3 euros un an plus tôt. Le secteur de la fibre lui se porte bien avec 44 000 nouveaux abonnés. Reste à voir si la suppression de 5000 postes, soit un tiers des effectifs du groupe, permettra de redresser la barre...

Crédits photos : © AFP/Archives PHILIPPE HUGUEN

Partager cet article

Pour en savoir plus