Le sauvetage d'Alstom est une décision inefficace à long terme pour 67% des Français

Par , publié le | modifié le
France Des syndicalistes Alstom
Des syndicalistes Alstom

Le "sauvetage" d'Alstom à Belfort par le gouvernement sera-t-il efficace dans le long terme ? Les Français répondent par la négative à 67% dans un sondage Odoxa pour franceinfo.

Un sondage du jour fait ressortir que pour plus de deux tiers des Français le plan de sauvetage du site d'Alstom de Belfort sera inutile et inefficace sur le long terme ; Pire, pour cette majorité des Français ce plan est une décision électoraliste.

Pour  69% des sondés la décision a été dictée pour des raisons électoralistes

A la question : "Pensez-vous que François Hollande a eu raison ou tort de décider que l'état commanderait des rames* de TGV pour sauver le site d'Alstom de Belfort ?", 48% des Français répondent qu'il a eu tort pour 51% pensant qu'il a eu raison.

Autre question posée aux sondés : "La décision que l'état commanderait des rames de TGV, est-ce pour sauver des emplois ou est-ce avant tout dans un but électoraliste ?", 69% répondent "Pour les élections" et 30% "Pour l'emploi".

François Hollande ne pourra pas rebondir malgré le "sauvetage" du site

Mais alors, est-ce que ce résultat malgré tout positif dans l'immédiat peut permettre à François Hollande de rebondir aux yeux de l'opinion, lui qui a besoin d'évènements positifs alors qu'il se trouve très bas dans les sondages en vue de la Présidentielle ? Selon le président de l'institut Odoxa Gaël Sliman la réponse est non, mais le résultat est meilleur que si l'usine avait dû fermer.

*L'état va commander 15 rames de TGV pour les lignes Montpellier-Perpignan et Bordeaux-Marseille.
Ces trains rouleront sur les lignes Intercités. Pourtant, ce type de ligne n'est pas adaptée aux TGV et sur un plan technique il faut vérifier la compatibilité TGV/ lignes Intercités.
Le poids plus important des TGV pourrait user prématurément les rails et il faut prendre en compte que le coût à la rame d'un TGV est beaucoup plus élevé que pour les Intercités. A l'avenir, les tarifs n'augmenteront certainement pas sur les trajets Intercités laissant le revenu par siège quasi identique à aujourd'hui pour un coût de fonctionnement beaucoup plus élevé.

Sondage Odoxa pour franceinfo réalisé auprès d'un échantillon de 1 009 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Elles ont éte interrogées via Internet les 5 et 6 octobre.

Crédits photos : (24/09/16) capture écran compte Twitter @CFECGC

Partager cet article

Pour en savoir plus