Seine-Saint-Denis : un curé neutralise un cambrioleur avec une prise de judo

Par , publié le
Faits Divers
Photo d'illustration. Le clocher d'une église.

Vendredi matin, alors qu'il était agressé par un cambrioleur dans son église, un curé de Seine-Saint-Denis est parvenu à maîtriser son opposant par une prise de judo.

Ce cambrioleur ne s'attendait probablement probablement pas à pareille opposition. Vendredi matin, alors qu'il avait pénétré dans une église de Drancy (Seine-Saint-Denis) dans le but manifeste d'en dérober un certain nombre de biens, un malfaiteur s'est vu maîtriser par le curé présent au sein de l'édifice religieux.

Les faits se sont produits aux alentours de 7h45, comme le rapportent nos confrères du Figaro. Fraîchement nommé à la tête de l'église Sainte-Louise-de-Marillac, un curé âgé de 48 ans est sorti de son sommeil par d'étranges bruits. Le prêtre, qui dormait dans le presbytère, découvre alors qu'il est cambriolé.

Un cambrioleur maîtrisé par un curé ancien judoka

Le directeur de cabinet de la mairie de Drancy Dominique de Pontfarcy raconte que le curé s'est retrouvé "nez-à-nez avec un gars qui est en train de le cambrioler, et qui lui casse une bouteille sur la tête". Sauf que l'agresseur n'est possiblement pas au courant des qualités de sa victime, qui se trouve ainsi être un ancien judoka.

"Il lui a fait quelques prises bien senties qui l'ont immobilisé au sol". Le collaborateur du maire UDI de la commune ajoute que "l'annonce de l'agression d'un curé sur les ondes de la police a entraîné un dispositif important : l'église attenante, où se tenait une messe, a été évacuée, et de nombreux véhicules mobilisés".

L'église évacuée

Un source policière a quant à elle craint le pire :  "Vu le contexte, quand on nous annonce un prêtre agressé, vous imaginez ce qu'on imagine". Conduit à l'hôpital de Bobigny avec "une profonde estafilade au crâne", le curé a pu en ressortir en fin de matinée.

Le cambrioleur, âgé de 45 ans, était déjà défavorablement connu des services de police, principalement pour des faits de violences et de vols. Pour l'agression commise vendredi, il a été interpellé par la police municipale.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus