Seine-et-Marne : mortellement poignardée devant l'école de son fils

Par , publié le
Faits Divers
Illustration. Un véhicule de la police nationale.

Mardi en Seine-et-Marne, une femme de 39 ans a été mortellement poignardée devant l'école de son fils par un homme qui pourrait être son compagnon.

Les faits se sont produits mardi dans la commune d'Avon, en Seine-et-Marne. Peu avant midi, une mère de famille a été mortellement poignardée alors qu'elle s'apprêtait à récupérer son fils scolarisé dans une école située non loin.

Cette femme de 39 ans a d'abord été percutée par une voiture, comme l'a relaté un témoin de la scène au Parisien : "La dame arrivait dans le parking en direction de l’école et il l’a percutée à toute vitesse par-derrière. J’ai vu l’avant de sa voiture à lui qui était défoncé".

Poignardée devant l'école de son fils : le suspect serait son mari

Un autre habitant raconte qu'on lui a rapporté "un grand bruit de carrosserie, puis des hurlements, à la fois de la mère et des gens qui attendaient leurs enfants à la sortie des classes. Puis plus rien". Le conducteur de la voiture en est ainsi sorti pour asséner plusieurs coups de couteau à celle qui pourrait être sa compagne.

L'homme, âgé de 37 ans, aurait également proféré des menaces à l'encontre de sa victime, laquelle aura succombé à ses blessures en dépit de l'intervention de quelques passants pour tenter de la sauver.

Deux couteaux saisis

Le suspect, dont il apparaîtrait qu'il ait la double nationalité égyptienne et tunisienne en plus d'avoir récemment obtenu le droit de séjourner en France, a été arrêté sur place puis conduit au commissariat de Fontainebleau. Aux dernières nouvelles, il avait été placé en garde à vue pour assassinat.

La Sûreté départementale de Seine-et-Marne a été chargée de l'enquête qui devra vraisemblablement, dans un premier temps, confirmer que le suspect a bien causé la mort de la victime. L'analyse des deux couteaux saisis sur la scène est appelée à répondre à cette question. L'enfant de la victime devrait quant à lui être auditionné dans le courant de la journée, avec un soutien attendu de la brigade de protection de la famille.

Crédits photos : Frederic Legrand - COMEO / Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus