Seine-et-Marne : un automobiliste allemand flashé à 233 km/h sur l'autoroute

Par , publié le
Faits Divers Photo d'illustration. Un contrôle routier à l'aide d'un radar, par une policière.
Photo d'illustration. Un contrôle routier à l'aide d'un radar, par une policière.

Samedi midi en Seine-et-Marne, un automobiliste allemand a été flashé à 233 km/h sur une autoroute du département, alors que la limite autorisée est de 130 km/h.

L'homme peut possiblement se réjouir de n'avoir qu'été sanctionné par les autorités alors que la vitesse à laquelle il évoluait aurait pu l'amener à provoquer un accident, et à blesser ainsi d'autres conducteurs voire lui-même. Samedi midi, un automobiliste allemand a été flashé à 233 km/h sur l'autoroute A4, en Seine-et-Marne.

Plus précisément, comme le rapporte BFMTV.COM, un radar l'a détecté à 12h45 à hauteur de la commune de Couilly-Pont-aux-Dames. L'individu, résidant à Londres (Grande-Bretagne) et âgé de 30 ans, était au volant d'une BMW 740 de location et prenait la direction de Paris.

Flashé à 233 km/h sur l'autoroute au lieu de 130 km/h

Outre la vitesse élevée en soi signalée par le radar, celle-ci s'est avérée plus de 100 km/h au-delà de la limite autorisée, de 130 km/h. C'est au niveau d'un péage que l'homme a fait l'objet d'une interpellation par les gendarmes. Il avait sur lui son permis de conduire, qui lui a été saisi par les forces de l'ordre.

L'automobiliste a été soumis à des contrôles d'alcoolémie et de stupéfiants pour vérifier si sa conduite a pu être motivée par l'absorption de diverses substances. Les tests s'étant révélés négatifs, le trentenaire semblait par conséquent bien conscient de la vitesse à laquelle il roulait. On ignore cependant s'il a ici été question de sa première infraction du genre.

Des tests d'alcoolémie et de stupéfiants négatifs

Déjà privé de son permis de conduire, ce conducteur n'aurait de tout façon pas pu terminer sa route dans sa voiture de location étant donné que cette dernière a été immobilisée.

C'est un taxi qui l'a alors pris en charge, pour une course au coût vraisemblablement lui aussi important si cet Allemand avait toujours l'intention de se rendre à la capitale. Pour information, le contrôle de vitesse a eu lieu à une cinquantaine de kilomètres à l'est de cette destination.

Crédits photos : Frederic Legrand - COMEO / Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus