Seine-et-Marne : 4 policiers blessés après une course-poursuite

Par , publié le
France Une voiture de police
Une voiture de police

Un homme de 22 ans a été écroué hier pour avoir blessé intentionnellement 4 policiers en percutant leur véhicule alors que ceux-ci était à sa poursuite.

Des sources policières ont indiqué hier qu'un homme de 22 ans a été mis en examen puis incarcéré après qu'il ait blessé 4 policiers jeudi dernier. Alors que les représentants des forces de l'ordre l'avaient pris en chasse pour tenter de le rattraper, après que le suspect ait volé un véhicule, celui-ci n'a pas hésité à percuter violemment la voiture de police.

Un homme blesse volontairement 4 policiers en percutant leur véhicule

Les faits remontent au jeudi 7 juillet. Ce jour-là un homme de 22 ans, à peine sorti de garde à vue, vole un véhicule de GDRF dans le centre-ville de Fontainebleau en Seine-et-Marne. Il avait profité que le chauffeur était sorti de l'utilitaire pour consulter un plan tout en laissant le moteur tourner. La police a tout de suite été avisée et commence alors une course-poursuite qui durera une vingtaine de minutes. Elle se terminera sur la commune de Saint-Fargeau-Ponthierry, la voiture de police ayant pu couper la route au fuyard. Mais loin de se rendre celui-ci a percuté à toute vitesse le véhicule des forces de l'ordre qui se retrouvera dans le fossé après avoir effectué un tonneau.

Les 4 fonctionnaires de police qui se trouvaient à bord du véhicule ne sont que légèrement blessés, surtout des contusions. Cependant, les médecins ont délivré des ITT allant de 1 à 6 jours.

Présenté au tribunal de Melun

L'homme, "bien connu des services de police" du département, indique une source policière, et hospitalisé depuis jeudi, a été présenté au tribunal de Melun hier matin. Selon une source policière, il aurait tenu des propos violents envers les policiers et loin de regretter son geste, il aurait déclaré vouloir "en tuer plus".

Toujours de source policière, le jeune homme, sans domicile fixe, serait instable psychologiquement. Ce jour-là il sortait d'une garde à vue au commissariat de Fontainebleau pour une histoire de stupéfiants.

Crédits photos : Wikipedia

Partager cet article

Pour en savoir plus