Seine-et-Marne : 150 colis volés lors du braquage d'un camion Chronopost, les clients non remboursés

Par , publié le
Faits Divers
Illustration. Un véhicule de la police nationale.

Des braqueurs se sont emparés d’une partie des colis d’un fourgon Chronopost après avoir séquestré le conducteur. Les clients de l’entreprise ne seront pas remboursés.

Grosse frayeur pour ce livreur Chronopost. Alors qu’il venait de quitter l’entrepôt de Ferrières-en-Brie (Seine-et-Marne), il a été séquestré par 6 braqueurs qui sont finalement repartis avec 100 à 150 colis. Les clients ne devraient pas être dédommagés.

Les braqueurs percutent le fourgon

Ce sont nos confrères du journal Le Parisien qui ont dévoilé l’information. Le livreur venait de quitter l’entrepôt avec un fourgon chargé de 650 colis lorsqu’un véhicule est venu le percuter alors qu’un autre véhicule lui barrait la route. Le conducteur a à peine le temps de sortir pour constater les dégâts que les braqueurs cagoulés lui tombent dessus pour le neutraliser et lui bander les yeux.

Les malfrats prennent alors le contrôle du fourgon et transportent leur victime dans la forêt des Vallières. Ils y déchargeront une partie des colis (entre 100 et 150) avant de libérer leur victime et de prendre la fuite à bord d’un autre véhicule.

Pas de remboursement pour les clients

Sous le choc et sans son téléphone portable subtilisé par les voleurs, le livreur regagnera à pied le commissariat de Lagny-sur-Marne pour signaler le braquage. Une enquête est en cours pour retrouver la trace des voleurs et a été confiée au groupe de répression du banditisme de la police judiciaire de Meaux.

Si votre colis faisait partie de ceux dont se sont emparés les braqueurs, ne vous attendez pas à être remboursé par Chronopost. L’entreprise a en effet indiqué par la voix d’un de ses responsables qu’en cas de vol avec violence, aucune indemnisation n’était prévue.

Crédits photos : Frederic Legrand - COMEO / Shutterstock.com

Partager cet article