Seine-Maritime : interpellation de huit cambrioleurs âgés de 9 à 16 ans

Par , publié le
Faits Divers Policiers français. Photo d'illustration.
Policiers français. Photo d'illustration.

Les policiers de la BAC du Havre ont interpellé un gang de huit cambrioleurs âgés de 8 à 16 ans en flagrant délit.

Coup de filet étonnant de la part de la brigade anti-criminalité de la ville du Havre en Haute-Normandie. Deux équipes de policiers ont en effet interpellé un gang de cambrioleurs plutôt inhabituel puisque les auteurs des méfaits étaient des enfants âgés de 9 à 16 ans.

Un appel au 17 pour prévenir d’un cambriolage

Tout commence lorsque le centre d’information et de commandement de Haute-Normandie reçoit un appel au 17 mardi 4 août à 15 h 30. Le témoin prévient les forces de l’ordre que plusieurs individus viennent de s’introduire dans un pavillon inoccupé de la commune de Montivilliers.

Deux patrouilles de la brigade anti-criminalité du Havre se rendent immédiatement sur place et entendent du bruit à l’intérieur de la maison. L’un des cambrioleurs sort du pavillon et est interpellé sur le champ. Les policiers décident alors d’investir les lieux et se retrouvent nez à nez avec une équipe de sept autres voleurs.

Des cambrioleurs âgés de 9 à 16 ans

Les policiers interpellent tout ce petit monde et se rendent très vite compte qu’ils n’ont pas en face d’eux le stéréotype classique du cambrioleur. Les huit individus interpellés sont en fait des enfants et des adolescents âgés de 9 à 16 ans habitants les environs.

Les sept garçons, accompagnés d’une jeune fille, ont été surpris par les policiers en train d’arracher les câbles électriques de l’habitation pour en dérober le cuivre. Ils avaient également entreposé de nombreux objets, dont un service d’argenterie, dans le but de les emporter. Après une garde à vue pour les voleurs assez âgés, les mis en cause ont été remis en liberté dans la soirée. Sept d’entre eux ont été convoqués devant le délégué du procureur de la République et le huitième s’est vu notifier un rappel à la loi selon les informations du site Infonormandie.com.

Crédits photos : jbor / Shutterstock.com

Partager cet article