Savon antibactérien : une efficacité égale aux savons ordinaires ?

Par , publié le
Santé Photo d'illustration. Du savon.
Photo d'illustration. Du savon.

Contrairement ce que l'on pouvait être tentés de penser, les savons antibactériens ne présentent finalement pas une efficacité sensiblement accrue par rapport aux savons plus classiques.

Comme son nom l'indique, le savon antibactérien est censé combattre, grâce notamment à la présence du biocide triclosan, les bactéries déposées au creux de nos mains. Et l'on vient d'apprendre qu'il ne serait finalement pas sensiblement plus efficace qu'un savon ordinaire.

Fin 2013, la FDA (Food and Drug Administration, soit l'Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux) avait requis des industriels des garanties concernant la sécurité et l'efficacité de leurs savons destinés à la commercialisation. Et via une étude tout récemment parue dans le Journal of Antimicrobial Chemotherapy,  il est donc révélé que le triclosan ne tape pas plus fort sur les bactéries que des savons plus classiques.

Hygiène des mains : le savon antibactérien et le triclosan, vraiment plus forts ?

Pour parvenir à cette conclusion, les scientifiques de la Korea University ont sollicité seize personnes pour des expériences menées in vitro puis in vivo. Lesquelles allaient ainsi permettre aux chercheurs d'observer les effets du triclosan, que l'on trouve dans les gels antibactériens de même que dans la plupart des savons.

Des différences notables sur le long terme

Dans une première expérience, deux types de savons (un antibactérien avec 0,3% de triclosan et un autre plus ordinaire sans triclosan) se sont vu exposés, vingt secondes durant, à tout autant de souches de bactéries. Il s'est avéré que l'élimination des bactéries a été similaire dans les deux cas, que la température de la salle utilisée ait été modérée (22°) ou plus élevée (40°). La seconde expérience a quant à elle demandé aux volontaires de se laver les mains durant trente secondes et dans les règles de l'OMS, après avoir eux aussi reçu une souche de bactéries. Là aussi, les résultats obtenus n'ont pas distingué de sensibles différences. Il aura fallu procéder à des prélèvements neuf heures après cette expérience pour que l'on constate finalement un effet supérieur du savon antibactérien par rapport à un savon ordinaire. Un constat à l'utilité cependant pas forcément évidente pour qui a régulièrement recours au savon pour de banals lavages de mains.

Crédits photos : Karuka/Shutterstock

Partager cet article