Sarkozy sur les propositions sécuritaires de Juppé : "du FN pur jus"

Par , publié le
Politique Alain Juppé au micro de BFM TV et RMC le 17 novembre 2015
Alain Juppé au micro de BFM TV et RMC le 17 novembre 2015

D'après le Canard Enchaîné, Nicolas Sarkozy estime que ce qu'Alain Juppé propose en matière de sécurité reprend les idées du Front National.

La bataille pour la primaire des Républicains connaît un nouvel épisode. En effet, d'après le Canard Enchaîné, dans son édition du jour, le président du parti tacle son frère ennemi Alain Juppé et son livre Pour un Etat fort (Ed. J.-C. Lattès).

L'ancien premier Ministre y évoque entre autres ce qu'il suggère en matière de sécurité publique. Toujours selon l'hebdomadaire, l'ex-Président de la République y voit "du FN pur jus".

"Ca va peut-être faire réfléchir les bobos"

Effet boomerang ? Réputé modéré, le maire de Bordeaux qui en filigrane ne manquait pas de railler Nicolas Sarkozy sur ses idées très droitières, est lui-même l'objet d'une telle critique. La citation complète du Canard ? La voici : "Les propositions sécuritaires de Juppé, c'est du FN pur jus! Ça va peut-être faire réfléchir les bobos dont il est devenu l'idole".

Ce qui est cocasse, c'est que François Hollande, mardi, disait peu ou prou la même chose, cité cette fois par Le Monde : "Les socialistes vont peut-être découvrir qu’Alain Juppé est à droite".

La fin de l'état de grâce de Juppé dans les sondages ?

Bruno Roger-Petit, dans un article paru sur le site de Challenges, ne manque pas de lier l'image modérée que Juppé a patiemment construite ces derniers temps, à son envol dans les sondages d'opinion, dépassant les clivages classiques. Ceci étant, la soudaine vague de sympathie dont il a bénéficié pourrait se heurter au rivage d'une vérité : celle révélant un homme plus à droite que ce que sa récente "nouvelle image" a créé.

Dans son livre, Alain Juppé évoque la création d'une police pénitentiaire pour améliorer le renseignement en prison, ou encore le retour des peines plancher.  Mais aussi, le durcissement des conditions du regroupement familial.

Crédits photos : Capture écran BFM TV

Partager cet article

Pour en savoir plus