Sanofi reçoit 43,2 millions de dollars des États-Unis pour développer le vaccin contre Zika

Par , publié le
Santé Le moustique Aedes, photographié dans un laboratoire du ministère de la Santé salvadorien, à San Salvador, le 7 février 2016
Le moustique Aedes, photographié dans un laboratoire du ministère de la Santé salvadorien, à San Salvador, le 7 février 2016

Le groupe pharmaceutique français Sanofi a annoncé lundi le déblocage d’un financement de 43,2 millions de dollars pour développer un vaccin contre le virus Zika de la part des autorités américaines.

Si le virus fait moins parler de lui, la recherche d’un vaccin contre Zika reste l’une des priorités actuelles des laboratoires. Alors que plusieurs phases de tests ont d’ores et déjà été mises en place, le département de la santé des États-Unis vient d’accorder une enveloppe de 43,2 millions de dollars à Sanofi pour accélérer le processus de création d’un vaccin.

Sanofi Pasteur en partenariat avec le gouvernement américain

En juillet dernier, le groupe français Sanofi Pasteur annonçait un partenariat exceptionnel avec le Walter Reed Army Institute for Research, un organe du département de la Défense américain, pour renforcer la lutte contre le virus Zika.

Pour donner un gros coup de pouce au travail des chercheurs, l’Autorité américaine de recherche et développement avancés dans le domaine biomédical (BARDA - Biomedical Advanced Research and Development Authority) vient donc de sortir le carnet de chèques avec une donation à hauteur de 43,2 millions de dollars.

Jusqu’à 130 millions de financements

Selon le communiqué publié par le laboratoire« Le financement accordé par la BARDA permettra de produire et de caractériser la préparation du vaccin purifié à base de virus Zika inactivé développé par le WRAIR pour le tester en phase II, et d’optimiser le processus en vue d’améliorer la productivité ».

Si cette phase II se déroule comme prévu, Sanofi pourra également contribuer à la phase III de la recherche d’un vaccin contre Zika. La Barda pourrait alors accorder une rallonge de 130,45 millions de dollars aux équipes de Sanofi Pasteur.

Crédits photos : © AFP/Archives MARVIN RECINOS

Partager cet article

Pour en savoir plus