Salaires des professeurs : les augmenter, une proposition "peu responsable" pour Bayrou

Par , publié le
France Francois Bayrou le 8 décembre 2014 à Paris
Francois Bayrou le 8 décembre 2014 à Paris

Le président du MoDem François Bayrou a récemment exprimé son désaccord quant à une proposition d'Alain Juppé d'augmenter les salaires des professeurs.

Le soutien ne serait donc pas aveugle ni total. En effet, alors que François Bayrou représente l'un des supports d'Alain Juppé pour les primaires à droite, le président du MoDem et maire de Pau n'en a pas pour autant perdu son objectivité quant aux actions menées par l'actuel maire de Bordeaux.

Une proposition d'Alain Juppé visant à augmenter les salaires des professeurs de 10% n'a par exemple pas obtenu l'approbation de François Bayrou. Ce dernier a exprimé son désaccord sur cette idée auprès de nos confrères d'Europe1, en déclarant ainsi que cette proposition "correspond à quatre milliards d'euros, ce n'est pas responsable".

François Bayrou désapprouve la proposition d'Alain Juppé sur les salaires des professeurs

Et s'il a réaffirmé soutenir l'ex-ministre des Affaires étrangères sous Nicolas Sarkozy pour les prochaines primaires à droite, le centriste a également évoqué une probable défaite de son poulain. La raison de son pessimisme apparent : la trop grande difficulté de renverser le chef des Républicains, qui pourrait d'ailleurs, selon les dires de François Bayrou, remporter les élections grâce à des faits de tricherie.

Présidentielle de 2017 : quelles chances pour quels candidats ?

Dans le cas de figure où Alain Juppé remporterait les primaires à droite, François Bayrou serait alors intégré à la majorité. Et dans le scénario d'une victoire de Nicolas Sarkozy, le président du MoDem viendrait se présenter à la présidentielle de 2017 pour s'opposer à l'ancien exécutif. Il est à noter que pour cette échéance, le maire de Pau semble davantage croire en ses chances de réussite qu'en celles de l'ancien patron de l'UMP, en ayant ainsi signifié que "l'âge d'Alain Juppé n'est quand même pas un avantage dans la course à la présidentielle". Rappelons que le maire de Bordeaux est âgé de 70 ans et son soutien, de 64 ans.

Crédits photos : © AFP/Archives Kenzo Tribouillard

Partager cet article

Pour en savoir plus