Saint-Etienne-du-Rouvray : Les échanges glaçants entre les tueurs dévoilés

Par , publié le
France
Capture d'écran d'une vidéo diffusée le 27 juillet 2016 par l'EI dans laquelle deux hommes présentés comme les auteurs de l'attaque de Saint-Étienne-du-Rouvray, "Abou Jalil al-Hanafi"(g) et "Abou Omar" (d), prêtent allégeance au chef de l'EI

« Le Monde » a pu consulter les conversations entre Abdel Malik Petitjean et Adel Kermiche auteurs de l’attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray alors qu’ils planifiaient leur attaque.

Le 26 juillet 2016 restera à jamais un jour tragique pour la ville de Saint-Etienne-du-Rouvray en Seine-Maritime. C’est en effet ce jour que le prêtre de la ville, le père Jacques Hamel, a été assassiné par Abdel Malik Petitjean et Adel Kermiche.

Les enquêteurs ont rapidement identifié que les deux tueurs avaient utilisé une application de chat dérivée de la très controversée application de messagerie cryptée Telegram pour préparer leur attentat. Aujourd’hui, nos confères du journal Le Monde une partie de ces échanges glaçants.

Des écrits retrouvés à Montluçon

Les enquêteurs ont retrouvé ces conversations entre les terroristes dans l’ordinateur de la sœur d’Abdel Malik Petitjean chez qui il avait passé une semaine à Montluçon. Si la discussion commence poliment par des salutations, elle va vite virer au macabre.

Dans la nuit du 21 au 22 juillet, Abdel Malik Petitjean demande à Adel Kermiche « Frère, si tu as des techniques d’action n’hésite pas et/ou des frères déter [déterminés], inshallah » ce à quoi ce dernier a répondu « J’en ai plein, je te tiens au courant ». Le lendemain, Abdel Malik Petitjean semble plus que jamais déterminé à passer à l’acte en indiquant qu’il était « chaud bouillant ».

« Du mal avec une arme blanche »

« Tu veux quoi au juste ? Quelqu’un ou des armes ? » demande alors Adel Kermiche. Dans une orthographe approximative, Abdel Malik lui répond alors « Tous seul jai du mal avec une arme blanche. Si je peut avoir une arme a feu jy vais tous seul. Si tu peut m’avoir un frère, bismillah ».

Adel Kermiche demandera alors à Abdel Malik Petitjean de le rejoindre à Rouen et le 26 juillet (après une tentative ratée le 25 juillet), les deux terroristes pénétreront dans l’église de Saint-Etienne-du-Rouvray Abdel Malik Petijean portera 18 coups de couteau au père Jacques Hamel. Il blessera également un fidèle au dos et à la gorge. Juste avant, Adel Kermiche postait sur Telegram : « Téléchargez ce qui va venir et partagez-le en masse ».

 

Crédits photos : © AMAQ NEWS AGENCY/AFP -

Partager cet article

Pour en savoir plus