Saint-Étienne : le projet d'une nouvelle maison d'arrêt toujours d'actualité

Par , publié le
France Photo d'illustration
Photo d'illustration

Si Saint-Étienne n'a pas été mentionnée par Manuel Valls dans les régions concernées par la réalisation de nouvelles maisons d'arrêt, le projet demeure malgré tout maintenu.

La semaine passée, le Premier ministre Manuel Valls et le ministre de la Justice Jean-Jacques Urvoas avaient révélé un programme de réalisation de 33 établissements pénitentiaires sur le territoire hexagonal. Parmi eux, neuf maisons d'arrêt prioritaires auront été appelées à être érigées dans les agglomérations critiques de Nîmes ou Alès, Strasbourg, Toulouse, Nice, Avignon/Carpentras, Nantes/Saint-Nazaire, la Seine-Saint-Denis, le Val-de-Marne et le Val-d'Oise.

Il n'a toutefois pas été question du projet de maison d'arrêt dans l'agglomération de Saint-Étienne, alors que celui-ci a déjà été discuté. Si cet apparent oubli a été volontaire, serait-ce à dire que cette prison ne verra pas le jour ? Point du tout à en croire François Rochebloine dont les propos nous sont rapportés par L'Essor Loire.

Maison d'arrêt à Saint-Étienne : "pas l'objet de M. Valls"

Le député lorrain explique ainsi que "ce n’était pas l’objet de M. Valls; ce nouveau programme présenté de nouvelles maisons n’a rien à voir avec le projet stéphanois, lequel est déjà inscrit dans le cadre du triennal budgétaire 2015-2017, budgété et en cours d’étude".

Rappelons par ailleurs que mercredi, lors de la séance publique de questions au gouvernement, le ministre de la Justice a lui-même confirmé que le projet de prison ligérienne était toujours d'actualité.

Deux sites proposés pour accueillir la future prison

Et par voie de communiqué, le sénateur de la Loire Maurice Vincent a achevé de rassurer quant à la réalisation de cette future maison d'arrêt à Saint-Étienne : "Les opérations sont enclenchées au titre des plans précédents et restent bien évidemment d’actualité. J’ai d’ailleurs pu me le faire confirmer dans le cadre de mes échanges réguliers avec le cabinet du garde des Sceaux, ministre de la Justice". Selon M. Rochebloine, deux sites seraient sur la liste pour acccueillir cette nouvelle prison, l'un étant cependant mieux parti que l'autre pour être finalement retenu.

Crédits photos : © Pixabay / Public Domain

Partager cet article

Pour en savoir plus